2021 : La situation d’Alex Marquez



« Pour Alex Marquez, penser qu’il n’est pas confirmé alors que la première course n’a pas encore eu lieu n’est pas bon. » Fausto Gresini (Aprilia Racing Team Gresini)

Si l’avenir de Marc Marquez est assuré pour les quatre prochaines années – il a signé un « super-contrat » avec le HRC, jusqu’à fin 2024 –, celui de son frère Alex est plus flou. Le champion du monde Moto2 a été officialisé par le Repsol Honda Team le 18 novembre 2019, quatre jours après l’annonce de la retraite de Jorge Lorenzo. Le contrat du Majorquin aurait dû s’arrêter fin 2020, et son remplaçant a été signé pour une seule saison.

On aurait pu penser que la saison 2020 étant paralysée par l’épidémie de coronavirus, et la plupart des contrats se négociant avant la reprise des Grands Prix (19 juillet), Alex Marquez allait être prolongé d’un an par le Repsol Honda Team. C’est en tout cas ce que demandait son frère Marc. Mais un nouvel acteur est venu dynamiter les plans du mercato : Pol Espargaro. L’Espagnol serait proche de sceller un accord avec Honda pour revêtir les couleurs Repsol. Un transfert qui en écarterait, de fait, Alex Marquez.

A-t-il senti que le vent n’allait peut-être pas tourner dans sa direction ? Fin mai, l’Espagnol admettait que « la situation pour une prolongation de contrat n’est pas la meilleure, parce que je n’ai pas l’opportunité de montrer ce que je peux faire. Honda m’a donné toujours de la confiance, et quand on en aura l’opportunité je veux faire voir que je peux être rapide avec cette moto. Et j’espère être avec Honda, ou avoir l’occasion de montrer mon potentiel ».

La rumeur commence à faire le tour du paddock confiné. Interrogé sur le sujet par Gpone, Fausto Gresini est resté prudent. « C’est sûr que pour Alex Marquez, penser qu’il n’est pas confirmé alors que la première course n’a pas encore eu lieu n’est pas bon », a glissé l’ancien pilote italien.

Pourquoi le HRC aurait pris cette décision ? D’un point de vue sportif, on peut comprendre le besoin d’avoir un autre pilote que Marc Marquez capable de jouer les premières places. Le champion espagnol n’est pas à l’abri d’une blessure. Rappelons qu’il a passé l’hiver en rééducation après s’être fait opérer de l’épaule. La seule course où il a chuté en 2019 (Grand Prix des Amériques), le premier pilote Honda n’est arrivé que 10e. Le pire résultat de la marque depuis 1982.

En face, les autres marques s’arment de duos compétitifs (Maverick Viñales-Fabio Quartararo chez Monster Energy Yamaha, Alex Rins-Joan Mir au Team Suzuki Ecstar…). C’est ce qu’il a manqué à Repsol Honda ces dernières années, après des saisons 2018 et 2019 compliquées pour les coéquipiers de Marc Marquez (Dani Pedrosa 11e, puis Jorge Lorenzo au fond du classement). Or, Alex Marquez est un rookie, au guidon d’une RC213V réputée difficile à dompter. Il va lui falloir du temps, du travail et de l’expérience.

D’un autre côté, il est également vrai qu’Alex Marquez, double-champion du monde, n’aurait pas eu l’opportunité de faire ses preuves. Et si Honda faisait une erreur ? D’où l’intérêt de le conserver, de lui donner plus de temps, mais en enfilant les couleurs de l’équipe satellite LCR. C’est l’hypothèse qui circule. Cela lui permettrait de poursuivre son apprentissage, bénéficier d’un soutien matériel de l’usine et avoir moins de pression, à la fois en termes de résultats comme vis-à-vis de la situation dans le box – être le coéquipier de son frère Marc, octuple champion du monde. Problème : chez LCR, on s’attend à prolonger Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami. Un choix sera à faire et il est entre les mains du HRC.

Tout cela en admettant, bien sûr, que l’arrivée de Pol Espargaro se concrétise. Si cela ne se fait pas, les choses pourraient rester en place comme elles le sont actuellement. Mais dans le cas contraire, l’un des pilotes MotoGP Honda ne le sera plus en 2021.

Pourquoi Honda choisirait Espargaro

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de