2021 : Lorenzo, Davies, Diggia… À qui la dernière Aprilia ?



À bientôt 34 ans, Chaz Davies fait partie des noms qui circulent pour le remplacement d’Andrea Iannone chez Aprilia, en 2021. Mais le Britannique est en concurrence avec les jeunes pilotes de la catégorie Moto2

Un dernier mystère reste encore à lever sur la grille de départ MotoGP 2021 : l’identité du coéquipier d’Aleix Espargaro dans l’Aprilia Racing Team Gresini. À quelques jours de la fin de la saison 2020, le Catalan ne sait toujours pas qui sera à ses côtés l’an prochain. Et au jeu des devinettes, il est plus facile de lister les pilotes qui ne seront pas avec lui, que faire l’inverse.

Son partenaire ne sera pas Andrea Iannone, contrairement à ce qu’aurait souhaité Aprilia. L’Italien est interdit de compétition en raison d’une suspension pour dopage de 4 ans, dont il a reçu la confirmation définitive le 10 novembre dernier.

Ce ne sera pas non plus Cal Crutchlow, qui avait la possibilité de signer mais a préféré rejoindre Yamaha au poste de pilote d’essai. Le Britannique ne souhaite plus vivre au rythme du championnat du monde, de ses 20 Grands Prix/saison et de toutes les contraintes que cela demande. À 35 ans, et après plus de 12 saisons mondiales (toutes catégories confondues), il est heureux de sa décision et aura enfin le temps de se consacrer à sa vie de famille.

La seconde Aprilia RS-GP ne sera pas entre les mains d’Andrea Dovizioso, qui a choisi de ne prendre « aucun engagement » afin de « rester libre de tout accord formel ». Le triple vice-champion du monde MotoGP n’exclut pas un retour en catégorie reine, mais à la condition de trouver « un projet guidé par la même passion et ambition que la mienne, et dans une organisation qui partage mes objectifs, valeurs et méthodes de travail ». Aprilia ne remplissait apparemment pas ses critères.

Elle n’aura pas non plus sur elle les fesses de Tito Rabat, bien que ce-dernier souhaite sauver sa place en MotoGP. Écarté par l’équipe Esponsorama Racing, l’Espagnol n’a, d’après nos informations, pas été retenu par Aprilia. Il pourrait rebondir en championnat du monde Superbike, où une porte lui est ouverte au Barni Racing Team, sur une Ducati.

Dès lors, qui reste-t-il ?

Les deux pilotes essayeurs d’Aprilia, Bradley Smith et Lorenzo Savadori, tout deux appelés pour remplacer Andrea Iannone en 2020, aimeraient être titulaires en 2021. Mais le Britannique semble avoir été mis de côté, et l’Italien n’a été confirmé qu’au rang de pilote d’essai. Son manque de vitesse – il a terminé à 46 secondes du vainqueur du Grand Prix de la Communauté valencienne, dimanche dernier – pourrait en partie l’expliquer.

Le nom de Jorge Lorenzo circule, notamment depuis qu’il a reçu une offre pour rejoindre le test team. Mais si le Majorquin se montre prêt à devenir pilote essayeur, il exclut de refaire une saison complète, estimant que cette vie n’est plus la sienne. Ce qui pourrait faire pencher la balance ? Deux choses, d’après nos informations : la somme d’argent qui lui serait proposée ; le fait que Sky, sponsor de l’Aprilia Racing Team Gresini, souhaite avoir un grand nom dans l’équipe.

Mais il y a de plus fortes probabilités que le remplaçant d’Andrea Iannone soit en ce moment dans la catégorie Moto2. Aprilia, qui a dû faire une croix sur les candidats expérimentés espérés – Andrea Dovizioso, Andrea Iannone, Cal Crutchlow… –, pourrait ainsi miser sur un jeune talent et tenter de dégoter la perle rare, comme l’a fait Suzuki avec Joan Mir ou Petronas Yamaha avec Fabio Quartararo. Cela n’arrange pas Aleix Espargaro, qui demande de l’aide pour le développement du prototype, mais « c’est la situation actuelle ».

Là, plusieurs pistes sont évoquées : Marco Bezzecchi toujours en lice pour le titre, Aron Canet en qui Max Biaggi (qui a son rond de serviette chez Aprilia) croit beaucoup, Augusto Fernandez, mais aussi Fabio di Giannantonio. Ce-dernier sera pilote Gresini en Moto2 l’an prochain, et a un pré-accord pour grimper en MotoGP en 2022 si les choses se passent bien. La transaction se verrait ainsi accélérée.

Interrogés, les dirigeants d’Aprilia ont confirmé ces regards braqués sur la Moto2, mais citent aussi la catégorie Superbike. En l’occurrence, l’heureux élu s’appelle Chaz Davies et fait partie des candidats.

Troisième du dernier championnat du monde Superbike, il est en forme, mais assez inexpérimenté en MotoGP – il a disputé trois courses avec la Ducati de l’équipe Pramac d’Antin, en 2007. Son âge n’est pas non plus un atout, car il fêtera ses 34 ans en février prochain. Mais son dossier présente un avantage : il est britannique, ce que la Dorna voit d’un bon oeil car avec le retrait de Cal Crutchlow, aucun pilote natif de Grande-Bretagne n’est pour l’instant en MotoGP en 2021. Pas bon pour les affaires du promoteur du championnat avec BT Sport, qui s’occupe de la retransmission des courses au Royaume-Uni.

Les négociations se poursuivent alors que le paddock s’est installé à Portimao, théâtre du dernier Grand Prix de la saison ce week-end. On ne devrait plus tarder à connaître le fin moto de l’histoire.

Dopage : 4 ans de suspension pour Iannone

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

2
Poster un Commentaire

2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] 2021 : Lorenzo, Davies, Diggia… À qui la dernière Aprilia ? […]

[…] 2021 : Lorenzo, Davies, Diggia… À qui la dernière Aprilia ? […]

Articles recommandés

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store