2021 : Roberts chez Aprilia ? Espargaro dit oui



« Il n’a pas peur, il donne tout, il progresse » : Aleix Espargaro ne tarit pas d’éloges au sujet de Joe Roberts, cité comme possible nouvelle recrue d’Aprilia en MotoGP.

Ça n’a pas pu se faire avec Andrea Iannone, suspendu pour dopage jusqu’en décembre 2023. Ça n’a pas marché avec le vice-champion du monde Andrea Dovizioso, pas intéressé et qui a d’autres projets en tête. Pas non plus marché avec l’expérimenté Cal Crutchlow, qui préfère devenir essayeur chez Yamaha et mettre de côté le rythme de vie de pilote à plein temps. Pas plus qu’avec le jeune Marco Bezzecchi, dont la décision est de rester en Moto2. Alors, Aprilia cherche toujours son deuxième pilote titulaire en MotoGP en 2021.

Plusieurs noms continuent à circuler, alors que les négociations s’intensifient en marge du Grand Prix du Portugal. Le Gallois Chaz Davies est une option et viendrait de la catégorie Superbike, mais Aprilia regarde plutôt du côté de la classe Moto2. L’objectif est de dégoter la perle rare, comme Suzuki l’a fait avec Joan Mir, ou (Petronas) Yamaha avec Fabio Quartararo.

Cette perle pourrait porter le nom d’Aron Canet, protégé d’un Max Biaggi qui a son rond de serviette chez Aprilia. De Fabio di Giannantonio, qui dispose déjà d’un pré-accord avec Gresini Racing pour passer en MotoGP en 2022. Mais aussi de Joe Roberts, au centre de l’attention depuis le début du week-end.

Le Californien de 23 ans, arrivé en Moto2 en 2018, a pris la mesure de la catégorie et commence à trouver ses marques dans le peloton. Il occupe actuellement la 8e place du championnat et a notamment enlevé 3 poles et un podium. Il est le nouvel espoir de la vitesse américaine, et l’Italtrans Racing Team ne s’y est pas trompé en misant sur lui pour remplacer Enea Bastianini, leader du classement général Moto2, en 2021.

Et si sa saison 2021 se faisait finalement en MotoGP ? L’idée ne déplaît pas à l’autre pilote Aprilia, Aleix Espargaro, qui suit Joe Roberts depuis qu’il l’a vu briller lors de l’épreuve inaugurale du Qatar, en mars dernier (pole + 4e place, alors que personne ne l’attendait). Le Catalan fait partie des pilotes qui se sont rendus là-bas malgré le fait que la course MotoGP ait été annulée. « J’étais au Qatar cette année, j’ai vu les courses et il m’a impressionné. Il était très fort. Il n’a pas d’expérience ici, donc il semble qu’il grandit et progresse », a-t-il expliqué vendredi.

« J’aime Joe Roberts, comment il a progressé. (…) Ce que j’aime, c’est qu’il n’a pas peur. Il y va à fond, il s’en fiche. Il ne veut pas rester deuxième ou troisième, il donne tout ou il chute. Ça, c’est bien. Il a encore beaucoup de choses à apprendre mais il montre qu’il a la vitesse. Donc évidemment, il est une bonne option pour le futur. Et c’est toujours bien d’avoir à nouveau un Américain en catégorie MotoGP. »

Aleix Espargaro aurait souhaité un pilote rapide et expérimenté, afin de tirer le projet Aprilia vers le haut et accélérer le développement de la RS-GP. Mais les hommes expérimentés et disponibles se font rares, surtout depuis qu’Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow ont refusé les avances du constructeur italien. D’où l’idée de changer de plan et se résoudre à parier sur un jeune talent de la catégorie Moto2.

Championnat Moto2 après Valence 2 : 1. Bastianini 194 pts, 2. Lowes 180 (-14), 3. Marini 176 pts (-18), 4. Bezzecchi 171 (-23), 5. Martin 150 (-44), 6. Gardner 110 (-84), 7. Nagashima 89 (-105), 8. Roberts 85 (-109), 9. Schrötter 77 (-117), 10. Vierge 73 (-121)…

2021 : Bezzecchi a dit non à Aprilia

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

3
Poster un Commentaire

3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de

[…] 2021 : Roberts chez Aprilia ? Espargaro dit oui […]

[…] catégorie Moto2, avait été approché en marge du Grand Prix du Portugal. L’affaire était bien engagée, et on pensait tenir le nom du nouveau coéquipier d’Aleix Espargaro. Mais la conformation […]

[…] en catégorie Moto2, avait été approché en marge du Grand Prix du Portugal. L’affaire était bien engagée, et on pensait tenir le nom du nouveau coéquipier d’Aleix Espargaro. Mais la conformation […]