2021 : Rossi considère l’option Petronas



Alors que plusieurs pilotes semblent candidats au poste de pilote officiel Yamaha en 2021, Valentino Rossi considère l’hypothèse de finir dans l’équipe satellite Petronas si sa place dans le team Monster Energy lui était ravie.

Trois candidats, deux places : c’est le premier scénario qui semble se dessiner pour l’effectif 2021 du team Monster Energy Yamaha MotoGP. Fabio Quartararo, Maverick Viñales et Valentino Rossi seraient partants. Et même si nous ne sommes qu’en janvier 2020, les premières décisions quant à la saison suivante sont déjà en train d’être discutées, et seront sans doute prises tôt, comme c’est généralement le cas.

« Je vais parler à Lin Jarvis et Yamaha pour voir ce qu’ils en pensent », dit Valentino Rossi, qui n’a pas encore tranché sur la poursuite ou l’arrêt de sa carrière, à La Gazzetta dello Sport. L’Italien ne donne pas sa place pour acquise, car en 2019, Maverick Viñales et Fabio Quartararo ont terminé devant lui au championnat.

Mais s’il venait à perdre son guidon, Valentino Rossi ne dirait pas forcément non au Petronas Yamaha Sepang Racing Team, qui disposera de deux motos ‘officielles’ cette année. Et ce même s’il n’imagine pas Maverick Viñales aller dans la structure malaisienne, ou Fabio Quartararo y rester : « Je ne vois pas toute cette différence en allant chez Petronas. J’aimerais rester où je suis, mais… »

« Comme je l’ai dit, nous sommes trois pour deux places, rappelle-t-il, conscient de la situation du marché. Et pour moi, même si c’est Petronas, ça ne me semble pas être une mauvaise équipe. Mais peut-être que Viñales s’en ira. Ou bien que Quartararo changera de moto, qui sait ce qu’il en pense. »

En attendant 2021, Yamaha a déjà du travail pour cette campagne 2020. La M1 doit faire des progrès – Valentino Rossi demande un meilleur moteur –, et un contact serait établi pour un retour de Jorge Lorenzo chez le constructeur japonais, mais en tant que pilote d’essais.

Son ancien coéquipier, qui a plusieurs fois insisté sur l’importance d’avoir un essayeur digne de la catégorie MotoGP, croit que « ce serait une bonne idée de lui faire une offre. Mais il faut savoir si Jorge est d’humeur à être un pilote d’essais. Si c’est un Jorge motivé, qui dit qu’il ne veut pas la pression des 20 courses/an mais qui aimerait quand même piloter, alors je pense que oui. Pour moi, s’il monte sur une Yamaha, il est rapide ».

Stay tuned !
Rejoignez-nous sur FacebookTwitter, Instagram.

Test Jerez, Rossi : « J’ai besoin de plus »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de