2021 : Tractations VR46-Esponsorama, la place de Rabat menacée



De plus en plus d’éléments indiquent que Tito Rabat risque de perdre son poste en MotoGP en 2021, malgré le contrat dont il dispose. Son équipe, Esponsorama Racing, pourrait quitter la grille et céder ses places.

La grille du prochain championnat du monde MotoGP est quasi-complète, mais quelques interrogations subsistent encore. L’une d’entre elles concerne une place qui est théoriquement verrouillée : celle de Tito Rabat sur la Ducati de la structure Esponsorama Racing (ex-Reale Avintia Racing). « Théoriquement », parce que les choses ne semblent plus aller dans ce sens-là.

L’équipe andorrane, qui fait actuellement rouler Tito Rabat et Johann Zarco, pourrait en effet quitter la catégorie reine, après avoir vendu les places dont elle dispose. Le team-manager, Ruben Xaus, l’a confirmé au micro de MotoGP.com ce samedi matin, en marge du Grand Prix de France. Plus de nouvelles devraient être données d’ici les épreuves d’Aragon, dans la deuxième quinzaine du mois d’octobre.

La situation pourrait être profitable à Luca Marini, actuel leader du championnat du monde Moto2, et que le clan VR46 cherche à faire grimper en MotoGP. Valentino Rossi a reconnu cet été que des discussions étaient en cours avec Ducati pour faire rouler son demi-frère en 2021. On parle maintenant d’un possible rachat des places d’Esponsorama Racing par la VR46.

L’option Leopard Racing était également discutée, mais le patron de l’équipe luxembourgeoise a indiqué début octobre que les conditions n’étaient pas réunies pour un passage en MotoGP dès 2021.

Tito Rabat répète que son souhait est de rester en catégorie reine, mais il est lui aussi en attente de nouvelles. Une place lui serait proposée chez Ducati, mais dans un team indépendant en championnat du monde Superbike – le Barni Racing Team, d’après nos confrères de The Race.

Le sympathique pilote espagnol est actuellement 21e du classement général, avec pour meilleur résultat une 11e place au Grand Prix d’Andalousie. Candidat à des tops-10 à son arrivée sur une Ducati, en 2018, il a été freiné dans sa progression par le terrible accident des essais libres de Silverstone 2018, où il a été victime d’une triple-fracture au niveau du fémur, du tibia et du péroné, après avoir été percuté par la moto de Franco Morbidelli. Les prochaines semaines pourraient être ses dernière en MotoGP.

Championnat MotoGP après Barcelone : 1. Quartararo 108 pts, 2. Mir 100 (-8), 3. Viñales 90 (-18), 4. Dovizioso 84 (-24), 5. Morbidelli 77 (-31), 6. Miller 75 (-33), 7. Nakagami 72 (-36), 8. Rins 60 (-48), 9. Oliveira 59 (-49), 10. Binder 58 (-50)… Classement complet

Luca Marini, « le bon moment » pour le MotoGP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store