2022 : Gardner en MotoGP chez KTM Tech3



Remy Gardner fera le grand saut en MotoGP en 2022. L’Australien débutera en catégorie reine avec l’équipe française Tech3 KTM Factory Racing.

La famille Gardner est de retour en MotoGP. Trente ans après le départ à la retraite de son père Wayne, champion du monde 500cc, Remy Gardner découvrira à son tour la catégorie reine en 2022. L’Australien le fera sur la KTM RC16 de l’équipe Tech3, comme GP-Inside vous en parlait depuis le mois d’avril.

Un transfert qu’on voyait venir

Faire ses classes en Moto2 avec KTM via l’équipe Red Bull KTM Ajo, puis rejoindre le constructeur autrichien en MotoGP : tel a été le chemin pris par Brad Binder et Miguel Oliveira, aujourd’hui réunis dans l’équipe officielle Red Bull KTM Factory Racing. Les deux hommes sont les fruits de la filière mise en place par KTM, qui va bien au-delà du Moto2 (équipe Red Bull KTM Ajo en Moto3, championnat pré-GP Red Bull MotoGP Rookies Cup…). Vous l’aurez compris : pour tracer les projets de KTM en MotoGP, il faut regarder les pilotes qu’ils sélectionnent dans les catégories inférieures.

En 2019, Remy Gardner a été approché une première fois par les Oranges. À l’époque, KTM allait se séparer de deux pilotes MotoGP en fin de saison (Hafizh Syahrin et Johann Zarco), et il fallait du sang neuf. Il pouvait être intégré au team Tech3. L’Australien a refusé, disant qu’il ne se sentait pas prêt. La KTM RC16 n’était pas non plus la moto compétitive qu’elle est ensuite devenue. Ce qui lui a donné quelques regrets : « En regardant les choses aujourd’hui, j’aurais dit ‘j’y vais’, surtout vu comment se comportent les KTM maintenant »admettait-il en septembre 2020.

Car la donne a changé en quelques mois : KTM s’est mis à gagner des Grands Prix, accumuler les podiums (huit dans la saison), et Remy Gardner a à nouveau été contacté. Cette fois, il s’agissait d’être placé dans l’équipe Red Bull KTM Ajo pour disputer la saison 2021 de Moto2. Avec dans son contrat une option lui permettant d’aller en MotoGP en 2022, en cas de bons résultats.

Et les résultats actuels le justifient, puisque l’Australien vient de remporter le Grand Prix d’Italie et est en tête du championnat du monde Moto2. Il a donc gagné son ticket pour la catégorie reine et retrouvera l’équipe française Tech3, avec qui il a roulé en Moto2 en 2017 et 2018.

Un pilote qui rentre, c’est aussi un pilote qui doit sortir. Les deux membres actuels de l’équipe Tech3 KTM Factory Racing, Danilo Petrucci et Iker Lecuona, sont en danger. L’Italien disposait d’une clause de renouvellement qui a expiré lundi 31 mai à minuit.

Remy Gardner (pilote) : « Je suis extrêmement heureux que KTM me donne cette opportunité. C’est un rêve qui devient réalité pour moi et nous avons travaillé pour en arriver là. C’est une chance incroyable et j’ai hâte de piloter cette moto. Je veux juste remercier KTM de croire en moi. Sur le moment nous devons être concentrés pour finir fort 2021. Je veux aussi remercier tous ceux qui m’ont soutenu pour arriver en MotoGP. Ça ne fait que commencer. »

Pit Beirer (directeur KTM Motorsport) : « C’est un vrai plaisir pour nous d’amener Remy en MotoGP la saison prochaine, nous savions qu’il avait la vitesse et les capacités en Moto2 et il a confirmé ce potentiel. Nous croyons qu’il y a bien plus à venir de lui et c’est important qu’il ait cette opportunité de continuer à progresser. Remy est un pilote atypique. Il est super déterminé et n’abandonne jamais. Il est beau à voir rouler et nous sommes impatients de travailler avec moi dans cette nouvelle étape. Nous montrons aussi que l’Académie KTM GP peut donner la bonne opportunité aux pilotes qui veulent suivre ce chemin. »

Hervé Poncharal (team-manager) : « Bien que nous soyons à fond dans notre saison 2021, après avoir disputé six courses avec d’assez bons résultats lors des deux dernières manches, nous devons également penser à ce que sera notre avenir. Winston Churchill a dit que gouverner c’est prévoir, et je pense nous devons réfléchir à ce qui pourrait être le line-up idéal pour 2022. Avec Red Bull et KTM nous avons un outil incroyable, qui démarre de la Rookies Cup, en passant par les équipes du championnat du monde Moto3, et bien sûr l’équipe officielle Moto2. Il était donc important de sécuriser Remy Gardner, qui mène désormais le championnat du monde Moto2, après avoir remporté la dernière course au Mugello avec intelligence. »

« Il était sage et bon de le signer et de lui donner la chance d’atteindre enfin son rêve, qui est de rouler en MotoGP. Nous sommes très fiers, heureux et confiants d’accueillir Remy. Nous croyons qu’il sera un atout majeur pour le projet KTM MotoGP et je pense qu’avoir pris cette décision aidera Remy à se concentrer à 100% sur sa saison en Moto2, et nous aidera également, le Tech3 KTM Factory Racing Team, à se concentrer sur notre saison 2021. Alors bon retour, Remy, continue à pousser et viens nous rejoindre pour ton aventure MotoGP en tant que champion du monde Moto2 ! »

Le retour aux affaires de KTM

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments