2022 : La porte MotoGP pas totalement fermée à Gerloff



Garrett Gerloff a prolongé son contrat avec Yamaha en Superbike, mais son contrat dispose d’une clause lui permettant de partir en MotoGP s’il reçoit une offre.

Garrett Gerloff en MotoGP en 2022 : l’idée avait fait son chemin ces dernières semaines. Le Texan, auteur de bons débuts en championnat du monde Superbike, faisait partie des options évoquées pour une arrivée au Petronas Yamaha Sepang Racing Team l’an prochain.

Plusieurs éléments étaient réunis pour aller en ce sens : la jeunesse (il aura 26 ans le 1er août, ce qui lui laisse encore pas mal d’années devant lui), les résultats (podiums dès sa première année en WorldSBK) et la nationalité (le MotoGP a besoin d’un Américain sur la grille).

Mais cette piste s’est refroidie la semaine dernière, quand Yamaha a annoncé la prolongation du contrat de Garrett Gerloff en Superbike. Arrivé en 2020, il a verrouillé sa place dans la compétition jusqu’à (au moins) fin 2022, et disputera la prochaine saison dans l’équipe GRT.

Contrairement à Toprak Razgatlioglu, Garrett Gerloff n’a pas refusé d’aller en MotoGP. Il n’a tout simplement pas reçu de proposition. « Je n’ai à ce jour pas reçu d’offre pour le MotoGP, a-t-il expliqué à Speedweek depuis le TT Circuit Assen. Je n’avais que l’offre de Yamaha pour le championnat du monde Superbike et je l’ai acceptée avec plaisir. »

Garrett Gerloff sera donc pilote au GRT Yamaha WorldSBK Team en 2022. Seulement, la porte de la catégorie reine n’est pas totalement fermée. En effet, son contrat contient une clause lui permettant de s’en libérer en cas d’offre pour aller en MotoGP. Autrement dit : si le Petronas Yamaha Sepang Racing Team veut confier une M1 au pilote américain en 2022, il aura le droit d’accepter.

Début juillet, il ne niait pas être intéressé par un passage en catégorie reine. « Si cela devait arriver, je devrai peser le pour et le contre. Mais je ne veux pas y penser avant le moment venu. Bien sûr, mon objectif est de participer un jour au MotoGP. C’est mon objectif depuis que je suis enfant et que j’ai commencé à courir. Le MotoGP est là où je veux être. Mais je dois aussi m’assurer que les conditions et le timing sont bons. Pour le moment je n’ai que ‘GRT’ sur mon écran. »

Pourquoi Razgatlioglu a dit non au MotoGP

✪ Fin de l’offre de lancement Premium le 1er août ! Soutenez notre travail pour seulement 19,99 €/an, gagnez nos concours, découvrez un média sans pub, accédez à tout notre contenu et donnez à GP-Inside la chance de survivre ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
1 mois il y a

gay dwarf dating

2022 : La porte MotoGP pas totalement fermée à Gerloff – GP Inside

1 mois il y a

keto oatmeal cookies https://ketodietplanus.com/

1 mois il y a

gay dating reality tv audition https://gaychatus.com/

1 mois il y a

gay dating sierra vista https://freegaychatnew.com/

1 mois il y a

gay porn dating site https://gaychatrooms.org/

danbury ct gay latino dating https://gaychatgay.com/

gay male dating in alabama https://gayedating.com/

18 jours il y a

dating a southern gay man https://gayonlinedating.net/

gay dating sites in india https://gaydatingcanada.com/