2023 : Honda sonde le terrain, Quartararo sur la liste



Honda s’active sur le marché des transferts, dans l’optique de trouver un homme à placer aux côtés de Marc Marquez en 2023. Fabio Quartararo est de ceux qui intéressent la firme japonaise.

Elle semble loin, l’époque où Honda dominait le championnat du monde MotoGP. Le géant japonais a connu des saisons 2020 et 2021 très compliquées, avec des bilans très éloignés des objectifs initialement fixés. En cause notamment : les blessures de Marc Marquez depuis l’été 2020, et les difficultés des autres pilotes à maîtriser la Honda RC213V. De fait, si on retire l’octuple champion du monde de ces deux dernières campagnes, le HRC arrive à un total de deux poles, trois podiums et aucune victoire.

Marc Marquez est signé jusqu’à fin 2024, mais au Japon, on a compris qu’on ne pouvait plus s’en remettre seulement à lui. Car en cas d’absence du numéro 93, personne n’est là pour sauver les meubles. Cette situation de dépendance a trop duré, et Honda a décidé de changer les choses. D’où la construction d’une RC213V totalement différente pour 2022, afin de mieux s’adapter aux autres styles de pilotage. Mais aussi la recherche de nouveaux hommes pour 2023.

Qui mettre aux côtés de Marc Marquez dans le Repsol Honda Team ? Plusieurs noms sont sur la liste du HRC : les Espagnols Jorge Martin et Joan Mir, mais aussi le Français Fabio Quartararo. Ainsi le rapportent les médias espagnols, dont certains parlent même d’une rencontre organisée à Barcelone cette semaine.

Arrivé en MotoGP en 2019, Fabio Quartararo disputera en 2022 sa quatrième saison avec Yamaha. Il n’a encore rien signé pour 2023, et ne le fera pas avant le test de Sepang, en février. En effet, le champion du monde en titre n’était pas satisfait de la première version de la Yamaha YZR-M1 2022, et veut voir quelles évolutions vont y être apportées. « Je demande des choses très importantes. Ensuite, s’ils n’ont pas ce que je veux, au moins qu’ils essaient et qu’il y ait une petite amélioration, c’est bien. Mais si je vois qu’ils vont dans une direction totalement différente, cela pourrait affecter mon futur avec Yamaha », a-t-il averti.


GP-Inside prépare 2022 ! ✪ Envie de vivre la prochaine saison avec des infos sérieuses, enrichies, passionnées et de qualité ? Donnez-nous les moyens de le faire en rejoignant les abonnés Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (contenu, cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre petite équipe et aidez votre média moto à pouvoir continuer son travail. Devenir Premium

Quitter Yamaha ou pas : ce que Lorenzo dit à Quartararo

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires