Marc VDS et Scott Redding ont testé des évolutions à Mettet…GP-Inside y était!



Le team belge, Marc VDS, était aujourd’hui à Mettet pour une journée de tests dont nous n’avons eu vent qu’hier. C’était donc la première équipe Moto2 du championnat du monde à fouler le bitume de ce jeune et beau circuit. 

L’occasion était évidemment belle d’aller admirer la Kalex de Scott Redding et de faire un brin de causette avec le pilote mais aussi avec son team manager, Michaël Bartholémy.

Nous lui avons, bien entendu, demandé pour quelle (s) raison (s)Marc VDS avait décidé de rouler à Mettet.

MB : « Avec l’interdiction de tourner sur les circuits du championnat du monde, ce n’est pas toujours très facile de trouver des opportunités de roulage. Rester pour rouler le lundi après le Grand Prix, ce n’est pas non plus évident alors, nous avons décidé de venir rouler ici, à Mettet, pour valider certaines options. Avec les trois prochains Grands Prix qui vont s’enchaîner l’un à la suite de l’autre, nous n’aurions pas eu le temps de le faire, or, nous devions tester un nouveau réservoir, mais aussi différents réglages d’embrayage ».

Avec les deux podiums du Britannique en trois courses, on sent le moral des troupes belges au beau fixe et Michaël Bartholémy ne cachait d’ailleurs pas sa joie de voir son pilote progresser de course en course.

« A Silverstone, je pense que Scott a réalisé sa plus belle course de la saison et peut-être même depuis son arrivée en Moto2 avec Marc VDS. Lorsque je l’ai vu perdre un peu de terrain vers le septième tour, je dois avouer que j’ai eu un peu peur de le voir terminer le Grand Prix comme il l’a déjà fait par le passé, mais rien de tout ça ne s’est produit, il a piloté brillamment et intelligemment pour remporter sa bagarre contre Marquez ».

Le pilote VDS est maintenant revenu dans le top 5 au classement général et on le sent monter en puissance, pense-t-on au titre du côté de Charleroi ?

« Quand on roule chez VDS, ce n’est pas pour venir aligner les tours et faire de la figuration mais c’est évident que parler de titre alors que nous n’avons disputé que six courses, c’est un peu prématuré. Nous sommes contents de Scott et nous espérons qu’il pourra encore nous régaler des podiums et surtout une victoire que personnellement, j’attends avec impatience (rires). Mais voilà, on ne trop s’avancer, j’espère juste qu’il va continuer à surfer sur cette bonne vague. »

Et le pilote, qu’en a-t-il pensé de sa course sur ses propres terres et devant son public, à Silverstone ?  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires