Johann Zarco : « Je dois être plus tranchant et agressif »



Johann Zarco est actuellement le meilleur rookie de la catégorie Moto2 et pointe à la douzième place du championnat du monde.

Gp-Inside est allé à la rencontre du jeune français. En exclusivité, il répond à nos questions (Son début de saison, son pilotage, la Motobi et les CRT)

Le quart de la saison est maintenant passé. Quel bilan tires- tu de tes premières courses en moto2 ?

Johann Zarco : C’est mitigé. On a super bien commencé avant de stagner légèrement. Mais globalement on a été plutôt bon. Lors des premières courses, on a constamment progressé et on s’est vite rapproché des hommes de tête (4ème place à Estoril au Portugal). Malheureusement, ça c’est mal passé lors des dernières courses. J’ai chuté au Mans et à Silverstone. On doit apprendre de ses erreurs et celles-là me serviront.

Quel aspect de ton pilotage dois-tu encore améliorer pour te rapprocher du podium ?

Johann Zarco : Je dois encore gagner en vitesse pure. Apprendre à relever la moto le plus vite possible. Mais ce sont vraiment les départs qui me pénalisent. Je dois absolument améliorer cet aspect de mon pilotage. Il faut que j’arrive à être plus  tranchant et agressif dans les premiers tours. Lorsque j’arriverai à faire ça, je pourrai accrocher le bon wagon et me battre devant, comme à Estoril.

N’est-ce pas trop difficile de développer une moto tout seul ? (par rapport à Suter et Kalex qui ont beaucoup de pilotes, et donc récoltent beaucoup d’informations)

Johann Zarco : On ne se pose pas la question. Effectivement la Kalex et la Suter sont certainement meilleures. Mais on se focalise pas la dessus. Ma moto est bonne, elle marche bien. Nous, on essaie vraiment de se concentrer sur le pilotage.

On voit énormément de bagarre en moto2 et moto3 alors qu’en motoGP, les courses restent très pauvres en intensité, penses-tu que que les CRT sont l’avenir du motoGP ?

Johann Zarco : Non, Je n’aime pas les CRT. Pour moi le Motogp c’est la catégorie reine avec des motos exceptionnelles, de vrais prototypes ! On devrait limiter le règlement pour réduire l’écart entre les motos officielles et les motos satellites. Je ne sais pas comment c’est réalisable mais je pense qu’il est possible de rendre les courses de MotoGP aussi attrayantes que celles en Moto2 et Moto3 et sans passer par des CRT. C’est aux ingénieurs de trouver une solution adéquate.

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook

Photos Galerie : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires