Johann Zarco a travaillé ses départs



Johann Zarco était très déçu à l’issue de sa course en Angleterre, mais il reconnaissait aussi qu’elle allait lui servir de leçon.

En conséquence, il a mis son temps à profit pour travailler ses départs puisqu’à Silverstone, ce n’était pas la première fois qu’ils lui compliquaient sa course.

« Pendant les deux semaines qui ont séparé Silverstone et Assen, j’ai travaillé dur avec mon manager et entraîneur, Laurent Fellon et nous avons également assisté à une journée d’école de pilotage destinée aux pilotes âgés de 20 à 40 ans, sur des petites 125cc et 50cc. Ce sont des rendez-vous exigeants mais très amusants qui m’aident à me détendre. Maintenant il est temps de penser à Assen, je me suis beaucoup entraîné avec ma 600, en particulier sur les départs, qui sont un point crucial parce que, comme nous l’avons vu à Silverstone, ils peuvent compromettre tout le bon travail effectué durant le week-end. Ça devrait m’aider à être plus réactif au feu vert et plus agressif dans le premier virage, mais aussi pendant les premiers tours. Assen est un circuit fascinant, je n’ai jamais roulé sur l’ancienne piste mais le tracé actuel est très intéressant et nécessite une grande capacité d’adaptation de son style de conduite entre les virages lents et rapides. Je me sens bien sur ma Motobi, mon feeling est excellent, donc je suis impatient de disputer cette course ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires