#SanMarinoGP : Alex Marquez n'a plus rien à perdre



Quatorzième en Grande-Bretagne, Alex Marquez a fait une (très) mauvaise opération au classement général. Si l’Espagnol espère toujours viser le titre de champion du monde, il lui faut désormais gagner.

Sur le podium à Spielberg puis Brno, Alex Marquez était en mesure de s’imposer à Silverstone. Le pilote Marc VDS a malheureusement chuté alors qu’il luttait avec son coéquipier Franco Morbidelli. Reparti, il n’a pu faire mieux que quatorzième, pendant que tous ses rivaux terminaient devant. Une nouvelle mauvaise opération qui condamne (presque) ses chances de couronne – même s’il a, au contraire de Morbidelli, décider de rester un an de plus en Moto2 pour glaner le titre.

Avec 68 points de retard sur Morbidelli alors que 150 restent à distribuer, Marquez n’a plus le choix : s’il veut rattraper son coéquipier, il faut gagner et espérer que derrière il se passe des choses. Mais l’Espagnol a également une marge à combler par rapport à Thomas Lüthi, qui compte 39 longueurs d’avance sur lui. Même assurer le doublé Estrella Galicia s’annonce donc difficile. Il lui faut également surveiller ses arrières : huitième en Grande-Bretagne, Miguel Oliveira est revenu à 14 points de lui…

La suite ce week-end sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli. Alex Marquez y était monté sur le podium en Moto3, en 2013 et 2014, mais sans jamais y gagner. Quant à la catégorie Moto2, il s’y était montré véloce en 2015 avant de tomber. Son Grand Prix de Saint-Marin 2016 s’était lui terminé dans le top-10. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de