#BritishGP, Marquez : « jusque-là, tout était parfait »



Si cet après-midi, Marc Marquez n’était pas ultra dominateur au moment où son moteur a rendu l’âme mais il était dans le coup et avec les trois premiers en 749 millièmes, il avait donc toutes ses chances de se battre pour la victoire.

Malheureusement pour lui, on connaît la suite et c’est en spectateur qu’il a regardé la fin de la course.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, c’est son adversaire le plus proche, Andrea Dovizioso, qui a gagné la course.

Dès lors de leader du classement général avec 16 points d’avance, il quitte Silverstone avec la seconde place et 9 points de retard. Une tuile donc qu’il essayera de réparer dans 15 jours à Misano.

« Ce dimanche nous avons joué de malchance. Je suis bien sûr déçu de perdre ce petit avantage dont je disposais au Championnat. Mais ce sont des choses qui peuvent arriver, vous ne pouvez pas tout contrôler. C’est la première fois que ça nous arrive en course, c’est comme ça… Nous nous devons de retenir les côtés positifs : nous sommes toujours là au classement général, nous sommes deuxièmes. Je me sens à l’aise sur la moto et une fois de plus nous étions en bagarre pour la victoire. Nous devons nous maintenir à ce niveau car je pense que je peux être fort à chacune des épreuves. Nous essaierons de réaliser un bon week-end à Misano. L’objectif sera d’y être compétitifs pour essayer de sa battre pour la victoire. Mais d’ici là nous verrons où nous en sommes dimanche. Nous avons fait un test récemment sur ce tracé et je m’y étais bien senti. Nous devons désormais attaquer, à vrai dire tout le monde est très proche. Jusque-là tout était parfait. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de