#BritishGP : Viñales (2e) à nouveau dans le coup



Hier, à Silverstone, Maverick Viñales avait fait un pari osé en montant un Michelin tendre à l’arrière surtout lorsqu’on sait que depuis le début de la saison, les pilotes Yamaha ont tendance à se plaindre de l’usure prématurée de leurs gommes.

Pourtant, comme on a pu le voir dans sa manière de tenter le tout pour le tout lors du dernier tour afin de revenir sur Dovizioso, l’espagnol n’a nullement été handicapé par ce choix de gommes. Si on en croit ses paroles, le pas en avant décisif aurait été accompli la semaine dernière lors du test privé effectué sur le circuit de Misano.

« Le test de dimanche dernier à Misano nous a permis d’effectuer un pas en avant. Nous avons beaucoup travaillé sur l’électronique et nous avons réussi à apporter une amélioration afin de ne pas trop vite détériorer la gomme, mais je sais que nous devons encore accomplir un autre pas en avant. » Ce choix de gomme était donc tout sauf un pari même si, au moment de s’élancer, l’espagnol a eu quelques doutes quant au bien-fondé de son choix. 

« J’avais certainement un doute quant à mon choix de pneus, mais ce n’était pas un pari. J’ai travaillé avec cette gomme tout le week-end et je savais qu’elle me donnerait quelque chose de plus dans les derniers tours. Après le début de course, j’ai vu que je pouvais tenir un bon rythme sans forcer de trop, nous avons contrôlé Valentino sans le laisser partir.

J’ai tout fait pour essayer de gagner en abattant toutes mes cartes. Je n’y suis pas parvenu mais je suis heureux et fier du travail accompli avec mon équipe. J’ai réussi à piloter comme je le voulais. J’ai disputé une course intelligente» Dans le doute après Spielberg, le pilote Yamaha est désormais revenu dans le coup.

« J’ai eu peur quand Marquez a cassé le moteur de sa Honda parce que je pensais qu’il avait perdu de l’huile sur la piste. Dans ce virage, j’ai freiné 30 mètres plus tôt que d’habitude ce qui a créé un petit écart avec Dovizioso et Valentino, mais j’ai réussi à les rattraper. Nous avons retrouvé la forme et nous repris un peu de points. Il nous reste encore six courses et tout peut encore arriver. » La suite à Misano dans 15 jours;

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de