#BritishGP : Jonas Folger, 328 km/h et plus de freins



Le pire a été évité de justesse pour Jonas Folger à Silverstone. Lors du warm-up, l’Allemand s’est retrouvé sans freins alors qu’il était à 328 km/h. Le réflexe de se jeter de la moto lui a permis de s’en sortir quasi-indemne.

Ils n’étaient que 22 au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne. Une Yamaha manquait en effet sur la grille : celle de Jonas Folger. Quelques heures plus tôt, lors du warm-up, l’Allemand a en effet été victime d’une chute extrêmement violente. Dans son premier tour de la séance, il s’est retrouvé sans freins en bout de ligne droite, alors qu’il était à 328 km/h. Après avoir tenté de ralentir, Folger a eu le réflexe de se jeter de la moto – qui a elle terminé sa course au-delà des protections, complètement détruite. On pouvait imaginer le pire, mais la réaction du pilote Tech3 lui a peut-être sauvé la vie.

À terre, Jonas a d’abord été évacué sur civière. Quand la bonne nouvelle – celle qui annonçait qu’il ne souffrait d’aucune fracture – est arrivée, on a pensé que l’Allemand serait au départ. Lui aussi. « Au départ, avec l’adrénaline, je voulais rouler. Mais après une demi-heure, j’ai commencé à avoir un mal de tête et je me sentais mal, alors j’ai décidé que rouler n’était plus à l’heure du jour. » La raison a donc parlé. Pour la première fois depuis le Sachsenring 2016, aucun allemand n’était au départ d’un Grand Prix MotoGP. Mais le pire a été évité, et là est le plus important.

Jonas Folger fera son retour lors du Grand Prix de Saint-Marin, sur un Misano World Circuit Marco Simoncelli où il n’a jamais fait mieux que sixième, en Moto3 comme en Moto2. Au classement général, le pilote Yamaha pointe neuvième et a perdu une place mais Cal Crutchlow (+12) et Jorge Lorenzo (+13) ne sont pas loin. Quant à son coéquipier Johann Zarco, avec qui il lutte pour la position de premier rookie et premier satellite, il est désormais à 32 points.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments