MotoGP 2018 : Tom Lüthi ramène Gilles Bigot dans la catégorie reine !



Ce n’est pas tout à fait une tradition mais c’est une tendance solide. Lorsqu’un pilote change d’écurie voire d’horizon, il prend avec lui sous le bras son chef mécanicien. C’est en tout cas l’option prise par le Suisse Tom Lüthi qui a eu le bonheur de se frayer un chemin vers le MotoGP la semaine dernière en signant pour le Marc VDS Racing. Un Suisse, une équipe belge, il ne manquait plus qu’un Français. Et c’est Gilles Bigot qui jouera le rôle. Pour de belles retrouvailles avec l’élite des Grands Prix.

Tom Lüthi sera en MotoGP en 2018 et ce n’est que justice. Il œuvrera avec Morbidelli, son actuel rival pour le titre en Moto2, dans une structure Marc VDS qui fera donc le pari de deux débutants dans la catégorie reine. Une démarche qui, au passage, ne réussit pas si mal à Tech3.

L’actuel pilote CarXpert qui a déjà assuré la relève en embauchant Sam Lowes pour la prochaine année s’installera pour cette nouvelle aventure avec son actuel chef mécanicien Gilles Bigot. Un homme avisé s’il en est. Âgé de 60 ans, il a déjà évolué au plus haut niveau en étant l’homme d’Alex Criville du temps de son titre en 500cc et il a poursuivi sa mission jusqu’à la fin de la saison 2004 : « à cette époque, je m’occupais de Barros et de Norick Abe. Tom sera un nouveau challenge au sein du Marc VDS. Tout a changé en MotoGP, des pneus à la centrale électronique jusqu’aux limitations des jours de tests et ainsi de suite. Ce sera excitant ».   

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de