MotoGP : Le double Champion du Monde Superbike Rea parle de ce que serait sa place en MotoGP



Le marché des transferts n’est plus très loin d’être clôturé en MotoGP à la veille d’une Grand Prix de San Marin à Misano qui sera le treizième les dix-huit rendez-vous au calendrier. Il ne reste en effet que deux Ducati Avintia à prendre. Le genre de guidon qui est âprement disputé par certains mais qui est exactement le type de poste que d’autres ne voudront jamais. Prenez l’exemple d’un double Champion du Monde de Superbike. Un statut s’il en est. Et pourtant, jamais on ne l’a sollicité pour une nouvelle aventure dans la catégorie reine des Grands Prix. Il faut dire que lorsque l’on a dépassé la trentaine et que l’on est l’officiel d’une marque Kawasaki absente du milieu, ça n’aide pas non plus.

Une situation particulière qui assure un avenir bien tracé, mais qui ferme des opportunités. D’autant plus quand on les écarte clairement avant même qu’elles ne se présentent : « pour venir en MotoGP et me mesurer à ces pilotes, il me faudrait ma propre équipe dans le box » assure un Rea qui visitait Silverstone au moment du Grand Prix de Grande Bretagne : « je ne voudrais pas être ici pour simplement compléter les effectifs ».

« C’est un paddock sympathique, le niveau technique est incroyable mais je ne voudrais pas être là à n’importe quel prix. Mais je suis maintenant trop vieux. Ma chance est passée ». Une remarque qui nous ramène à la saison 2012 : « j’ai été déjà chanceux de pouvoir remplacer Casey Stoner au HRC. C’était compliqué pour moi car, dans le même temps, je devais continuer ma saison en Superbike. Un week-end j’étais en MotoGP, l’autre en WSBK. Mais c’était bien ! »

Les piges ont été faites à Misano et en Aragon avec une huitième et une septième place sous le drapeau à damiers. Pour le moins honorable au vu des circonstances. Mais l’Irlandais du Nord, pour autant, ne passe pas à côté de sa carrière. Il est en lice pour une troisième couronne en Superbike ce qui le rapproche du record de quatre titres pour un Britannique, détenu par Carl Fogarty. Officiel Kawasaki, il négocie le renouvellement de son bail. Qu’il voudrait pour une nouvelle période de deux ans.

Stay tuned !    

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de