#SanMarinoGP, Moto3, FP1 : Canet ouvre le bal



C’est toujours sous le signe de la domination d’un Joan Mir large leader au championnat que le Moto3 a commencé ses hostilités sur le tracé de Misano. Un circuit baigné par un soleil bienveillant chauffant le bitume à 18°. Ce dernier avait été arrosé par des averses la nuit précédente, si bien que les pilotes devaient rester prudents à l’entame de l’exercice.

Pour ce Grand Prix de San Marin, en plus du pilote Leopard précité, ce sont les pensionnaires du team Estrella qui étaient regardés de près. Canet sortait en effet vainqueur de la dernière joute à Silverstone tandis que son équipier Bastianini a remporté la première de ses deux victoires en Grand Prix à Misano en 2015.

C’est pourtant Joan Mir qui inscrivait la première référence en 1’54.002, mais on était encore très loin des 1’43.188 inscrit l’an passé à ce stade de la compétition par Bastianini. L’entame du dernier quart d’heure voyait un léger mieux avec Migno, vainqueur cette année du Grand Prix d’Italie, qui portait l’avantagé à 1’53.876. C’est aussi à ce moment que Jorge Martin et Bastianini se décidaient à entrer en scène.

En 1’49.15, Canet signalait les préliminaires terminés à cinq minutes du drapeau à damiers. Mir répondait en 1’47.95, sur une piste parsemée de malignes plaque d’humidité. Bastianini finissait d’ailleurs par chuter au virage 8 Dalla Porta l’imitait peu après.

C’est finalement Canet qui s’imposait en 1’46.518 devant un Fenati que l’on aurait tort d’oublier. Mir est troisième, Loi neuvième devant Bastianini et Danilo dix-huitième. Dans le team VR46, on se contente de la vingt-deuxième place de Bulega comme meilleur résultat. Jorge Martin est resté sagement au stand.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de