Maintenant, Enea Bastianini doit confirmer !



Monté sur le podium à Silverstone, Enea Bastianini a fait son retour parmi l’élite de la catégorie Moto3. Le pilote Honda vient de renouer avec la pole position. Il faut maintenant confirmer à domicile.

Vice-champion du monde Moto3 en 2016, Enea Bastianini était le favori annoncé dans la conquête de la couronne cette année. Passé de Gresini à Estrella Galicia 0,0, l’Italien n’est pas parvenu à être à la hauteur des attentes. À l’issue des douze premiers Grands Prix, le pilote Honda compte à peine 85 points au compteur. Il aura fallu attendre Silverstone, douzième étape, pour le voir monter sur le podium.

Le natif de Rimini a en effet renoué avec la boite, après dix mois de disette – son dernier datait d’octobre 2016 à Motegi (Japon). Second derrière son coéquipier Aron Canet, Enea a enfin fait du Bastianini. Un résultat qui lui a permis de gagner un rang au championnat, passant de la dixième à la neuvième position. Il est donc arrivé sur sa lancée au Misano World Circuit Marco Simoncelli, pour son Grand Prix national en République de Saint-Marin.

Et jusqu’à présent, les choses se passent à merveille. « Bestia » est allé chercher sa première pole depuis près d’un an (Aragon 2016), confirmant ainsi son retour aux avant-postes – en établissant au passage un nouveau record absolu de la piste en catégorie Moto3. Demain, Enea aura l’occasion d’entériner ce regain de forme. Il n’est par ailleurs qu’à 16 points de Fabio di Giannantonio, top-5 mondial. De quoi sauver l’honneur avant de partir chez Leopard, où il remplacera Joan Mir en 2018.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de