#SanMarinoGP, MotoGP : Marquez, irrésistible, gagne et reprend la tête



Avec la pluie qui effectué son apparition ce matin à 8 heures afin de bien détremper la piste de Misano avant les warm-up, on savait que les cartes battues hier pouvaient être entièrement redistribuées.

Et c’est d’ailleurs ce qui se passait puisque malgré une chute en fin de warm-up, Marc Marquez se montrait le plus rapide et de loin puisqu’il pointait avec près d’une seconde d’avance.

Derrière lui, on avait alors retrouvé Danilo Petrucci et ce n’était certainement pas un hasard puisque cet après-midi, il aura fallu attendre le dernier tour pour le voir quitter le commandement de la course.

Loris Baz avait terminé troisième mais de son côté, après un bon début de course il partait à la faute à deux reprises.

Quant à Jorge Lorenzo, il avait terminé quatrième et cela lui avait certainement offert un boost de confiance puisqu’après avoir réussi le hole shot il menait la course pendant six tours.

Malheureusement, le boost était probablement trop important et l’espagnol partait à la faute laissant Danilo Petrucci, revenu de loin, seul au commandement de la course.

Petrux, Marquez et Dovizioso faussaient compagnie à Viñales qui, de son côté, devait s’expliquer avec Miller et Baz (avant sa première chute).

Andrea Dovizioso semblait le moins en jambe des trois et c’est effectivement lui qui rendait la main à quatre boucles de l’arrivée.

Petrucci menait la danse mais c’était avec la bénédiction de Marquez qui, dans son dernier tour se rapprochait de son adversaire et le laissait littéralement sur place.

Marquez s’impose donc et récupère le leadership à égalité de points avec Andrea Dovizioso qui ne réussit donc pas la meilleure opération du weekend.

Viñales termine finalement quatrième et pointe désormais à 16 points des deux leaders tandis que Valentino Rossi, son équipier, qui n’a évidemment pas roulé aujourd’hui, pointe à 42 unités du duo italo espagnol.

Michele Pirro clôture à la cinquième place devant Miller, Redding, Rins, Folger et Bradley Smith.

Johann Zarco, en panne d’essence à quelques mètres de l’arrivée, termine à la poussette mais en rétrogradant de la septième à la quinzième place derrière Pedrosa quatorzième et Cal Crutchlow.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de