MotoGP, Valentino Rossi : « Il nous faut réfléchir à une autre façon de s’entraîner »



Valentino Rossi travaille d’arrache-pied pour retrouver l’usage total de sa jambe droite doublement fracturée après un accident d’entraînement en enduro. Une infortune qui le met à l’écart de l’actuel course au titre où il était jusque-là l’un des protagonistes. Mais en manquant le dernier Grand Prix de San Marin et le prochain en Aragon, ses chances de rafler le dixième titre tant voulu cette année ont été sérieusement hypothéquées. Une épreuve qui fait réfléchir le Doctor.

C’est un paradoxe avec lequel vivent ces immenses champions : plus souvent qu’à leur tour, lorsqu’ils se blessent, ce n‘est généralement pas dans une compétition officielle pourtant intense et disputée. Non, cela vient plutôt dans l’ombre d’un entraînement. Ou dans le recoin d’une cuisine en découpant du fromage. C’est ainsi que Cal Crutchlow s’est endommagé un index, meurtri avec un couteau.

Il y a aussi les escapades à vélo qui peuvent carrément se révéler fatales. On regrette ainsi le décès de Nicky Hayden depuis. Mais c‘est l’entraînement en moto qui se montre le plus dangereux. Max Biaggi, en s’amusant en SuperMotard, a bien failli passer de vie à trépas et on se souviendra qu’à la veille du Grand Prix d’Italie, Valentino Rossi avait eu un sérieux accident en motocross. Il s’en était sorti avec un traumatisme abdominal.

Cette fois, c’est en enduro que l’homme de Tavullia a chuté, pour se blesser plus sérieusement. Une succession d’accidents en roulant à moto qui a ouvert le débat sur l’utilité de prendre de tels risques en privé, même pour la bonne cause de la forme physique. Une question que Vale se pose à présent lui-même : « on en parle souvent, mais nous sommes des pilotes moto et la meilleure façon de se maintenir au niveau est de piloter des motos. Mais c’est hélas aussi dangereux ».

« C’est important de piloter des motos même si on n’est pas obligé de le faire tout le temps. Avant le Mugello je m’étais déjà fait mal. Il nous faut réfléchir à une autre façon de s’entraîner ».     

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de