Rea : « Suzuki ? Mon contrat avec Kawasaki court jusqu’en 2018 »



Hier, à Portimao, Jonathan Rea probablement pris un avantage décisif sur ses adversaires et, sans grosse surprise, il devrait pouvoir engranger son troisième titre consécutif et cela peut-être même à Magny-Cours.

Avec une telle démonstration de force, l’Irlandais, qui, on s’en souvient, avait effectué quelques piges en MotoGP en remplacement de Casey Stoner, blessé, attire bien entendu les convoitises et notamment celles d’Aprilia qui, au début, avait pensé à lui afin de remplacer Sam Lowes.

Pourtant, bien que probablement enchanté de cet intérêt, Jonathan Rea semble plus que jamais déterminé à aller au bout de son contrat avec son employeur actuel.      

« J’irai en MotoGP lorsque le Kawasaki ira en MotoGP. Mon contrat avec Kawasaki porte encore sur la saison prochaine et donc, passer en GP n’est pas au programme, ni cette année, ni la prochaine. Il y a eu des contacts entre mon manager et Aprilia pour remplacer Sam Lowes mais comme je le répète, j’ai encore une année de contrat avec Kawasaki et du coup, nous n’avons pas approfondi les négociations. »

Même son de cloche lorsque Moto.it lui demande de ce qu’il en est de l’intérêt de Suzuki qui, actuellement, chercherait une alternative en cas de départ de Iannone.  

« Je n’ai pas l’intention d’interrompre le contrat qui me lie à Kawasaki jusqu’à la fin de la saison prochaine. Nous sommes au sommet en Superbike et je suis très heureux de travailler avec eux. Mon cœur est lié à Kawasaki et au Superbike. Bien entendu, mon contrat avec eux se termine fin 2018, comme les contrats de nombreux pilotes en GP et en Superbike, donc, si nous voyons arriver des propositions intéressantes, nous les évaluerons. Mais pas maintenant ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de