Randy de Puniet cherche des solutions



Derrière Espargaro le matin mais devant l’après-midi, Randy de  Puniet doit travailler dur pour trouver des solutions aux problèmes de motricité de son ART.

Pas encore entièrement satisfait, il restera au pilote français une séance avant de disputer une qualification capitale s’il veut reprendre la main sur son équipier.  

« Aujourd’hui nous avons essayé plusieurs configurations de châssis, nous avons fait des modifications sur nos réglages de base et les tests semblent concluants. Nous avons trouvé plusieurs solutions ce matin et cet après-midi nous avons continué à travailler sur les réglages pour avoir plus de motricité, réduire les mouvements du train arrière, avec l’objectif d’améliorer le rendement lorsque le pneu commence à s’user. Nous avons progressé à l’avant comme à l’arrière. Il faut que nous nous adaptions à ces changements, la moto est un peu plus dure à faire tourner mais je suis satisfait parce que nous sommes en bonne voie. J’ai fait mon meilleur temps sur gomme dure, nous sommes satisfaits et nous allons continuer à travailler dur pour essayer de trouver la configuration idéale »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires