#AragonGP MotoGP Q.2 : Viñales devant Lorenzo et Rossi, Márquez à terre.



La Q.1 particulièrement relevée venait à peine de se terminer qu’il fallait déjà se concentrer sur une Q.2 qui allait donner les clés des premières lignes de la grille de départ de ce Grand Prix d’Aragon.  Lorenzo et Zarco avaient rejoint le top 10 déjà en place, avec l’intention, sur une piste sèche et chauffée à 40°, de jouer non seulement les invités de dernière minute, mais aussi les trouble-fêtes.

La surprise de cette finale était Mika Kallio qui bousculait bien des certitudes au sein du team KTM pour ce qui est des pilotes à définir pour la saison prochaine. Quant à la présence de Valentino Rossi, elle imposait tout simplement le respect, un peu plus de 20 jours seulement après une jambe fracturée lors d’un accident d’entraînement.

Marc Márquez, dès l’entame, montrait ses muscles en signant le premier chrono du week-end en dessous des 1’48 au tour en 1’47.963. Viñales et Lorenzo suivaient, devant Pedrosa, Crutchlow et le détonnant Kallio. Rossi était dixième, devant Dovizioso et Zarco qui faisait l’impasse sur cette première mi-temps.

La seconde commençait et promettait cinq dernières minutes aussi passionnantes qu’indécises. Márquez craquait et s’offrait sa seconde chute de la journée. Jusque-là, il avait toujours été en pole depuis qu’il évolue en MotoGP. La succession était donc ouverte et c’est Viñales qui s’en chargeait devant Lorenzo et un incroyable Valentino Rossi.

Márquez était cinquième et Dovizioso son rival pour le titre septième Kallio chutait comme Bautista. La KTM était tout de même douzième, derrière la Yamaha de Zarco.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de