Enea Bastianini, « il ritorno »



Monté sur deux podiums en trois Grands Prix, Enea Bastianini est de retour. Au Japon, où il gagnait en 2016, le pilote Honda voudra poursuivre sa remontée.

Vice-champion du monde Moto3 en 2016, Enea Bastianini espérait bien succéder à Brad Binder au palmarès de la petite catégorie. Brillant avec Gresini, l’Italien a eu plus de mal à rentrer dans le rythme chez Estrella Galicia 0,0. Il lui a en effet fallu attendre Austin, troisième étape au calendrier du mondial, pour marquer ses premiers points avec sa nouvelle équipe.

Bien que souvent dans le top-10, Bastianini ne parvenait cependant pas à retrouver le chemin du podium, sur lequel il était monté 15 fois en trois ans. Ce fut chose faite à Silverstone, où le pilote Honda s’est classé second. Il a ensuite confirmé son retour en décrochant la pole – sa première en un an – à Misano, avant d’y terminer quatorzième dans les conditions très délicates qui ont vu le triomphe de Romano Fenati. Enea a ensuite terminé troisième en Aragon, à 51 millièmes du vainqueur. De quoi entériner le déclic.

Au championnat, l’Italien est remonté à la neuvième place. Quatre Grands Prix restent à disputer avant qu’il tourne la page et s’en aille chez Leopard, à la place de Joan Mir. Avec seulement 3 points de retard sur John McPhee, sixième, il peut encore sauver les meubles. Voire pourquoi pas viser le quatrième rang, occupé par son compatriote Fabio di Giannantonio qui compte 34 longueurs d’avance. Cela passe par un bon résultat à Motegi… théâtre de la dernière victoire de Bastianini, en 2016.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store