#AragonGP, Rossi (5e) : « Fier et heureux »



Vingt-quatre jours après sa blessure, Valentino Rossi a réalisé un petit miracle en terminant cinquième du Grand Prix MotoGP d’Aragon. 

« Sincèrement, je ne m’attendais pas à terminer dans le top-5 » : Valentino Rossi était « fier et heureux » à l’arrivée du Grand Prix d’Aragon, « car il y a une semaine, je ne savais pas si j’allais être en mesure de courir ». Victime d’une fracture du tibia-péroné 24 jours plus tôt, le pilote Yamaha a donc tenté et réussi son miracle. Qualifié troisième, il est finalement parvenu à franchir le drapeau à damiers du Motorland Aragon en cinquième position

« Nous avons bien travaillé et nous avons fait le bon choix. Nous avons également également pris quelques risques, reconnaît-il. Je ne voulais pas manquer une autre course, car plus vous êtes absent, plus cela prend du temps de retrouver son niveau. » Son week-end, le Docteur le juge « plutôt bon. Je me sentais à l’aise sur la moto. J’avais évidemment quelques douleurs, mais j’ai pu rouler convenablement. D’être parvenu à se qualifier en première ligne samedi était déjà excellent, mais je savais que la course allait être plus délicate. »

Malgré cela, VR46 a réalisé un excellent départ avant de longtemps suivre Jorge Lorenzo, alors leader. Finalement dépassé par Marc Marquez, Dani Pedrosa et Maverick Viñales, l’Italien a néanmoins assuré un top-5. « Passé la mi-course, je savais que j’allais souffrir davantage et fatiguer, mais ce fut une bonne bagarre. » Dans les circonstances que nous connaissons, terminer à moins de 6 secondes du vainqueur est une performance pour le moins extra-ordinaire.

Valentino Rossi a maintenu une dizaine de jours pour continuer sa convalescence, avant le Grand Prix du Japon à Motegi. « Je ne serai peut-être pas à 100 %, mais je serai dans de meilleures dispositions. » Aujourd’hui, l’officiel Yamaha a perdu une position – la quatrième – et compte 2 points de retard sur Pedrosa au championnat. Mais à la fin de la saison, les unités marquées en Aragon pourraient être décisives quant à cette lutte pour le quatrième rang.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de