#AragonGP, Marquez : « Savoir comment risquer »



En deux Grand Prix (vainqueur à Misano sous la pluie et hier en Aragon) Marc Marquez a clairement montré à ses adversaires qui était le patron sur la piste, à défaut de l’être en coulisse.

En difficulté en début de course et même à deux doigts de la chute une fois de retour sur Lorenzo, il racontait même avoir été tenté de rentrer au stand afin de comprendre ce qu’il se passait sur la RC213V.

Il s’en abstenait toutefois et se transformais une fois de plus en Marquez l’insaisissable. Il cueille donc sa cinquième victoire de la saison et se trouve désormais à la tête d’un capital de 16 points.

Il n’est certes pas encore champion du monde mais il est un fait qu’hier, ses adversaires ont gaspillé une nouvelle cartouche et que désormais, il n’en reste plus que quatre à tirer.   

« J’ai dû prendre beaucoup de risques parce que je ne m’attendais pas à rencontrer autant de difficultés sur cette piste. La vérité est que j’ai dû me battre avec la moto tout au long de la course. Après les premiers tours, j’ai presqu’été tenté de rentrer au stand pour comprendre ce qui se passait. Je ne pensais pas avoir aussi difficile.

Croyez-moi, je ne sais pas si c’était à cause du choix de la gomme dure à l’avant, mais dans les virages à droite, je ne pouvais pas pousser. J’ai continué à risquer de tomber. Quand j’ai rejoint Lorenzo, j’ai juste pensé que je devais pousser, je savais qu’il y avait le championnat en jeux mais j’étais à la maison et je devais le faire.

J’étais parti pour gagner, pas simplement pour monter sur le podium, c’était mon but. Maintenant, j’ai 16 points d’avance, ce n’est pas beaucoup, mais c’est important. En dehors de cela, il y a encore 4 courses avant la fin du championnat et tout peut arriver.

À partir de la course de Barcelone, j’ai réussi à être compétitif et si ce n’est à Silverstone, je suis toujours monté sur le podium. Tout ce que je dois faire, c’est continuer de cette façon : d’une part, vous ne pouvez pas vous permettre de faire des erreurs, mais d’autre part, vous devez également savoir comment risquer, comme je l’ai fait aujourd’hui. Je savais que ce serait une piste où Dovizioso aurait pu être en difficulté. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de