Andrea Iannone se dédouane et explique…



Si les premiers essais d’Andrea Iannone sur la Suzuki avaient été plutôt prometteurs, la suite de la saison lui réservait de bien mauvaise surprise.

En manque de compétitivité, tous les maux ont été trouvés à l’italien. Que ce soit par Kevin Schwantz dont les critiques avaient fait grand bruit ou par la presse people italienne qui mettait en lumière les difficultés de sa relation avec la belle Belen Rodriguez.

Annoncé sur le départ il y a quelques semaines, Andrea Iannone sera pourtant toujours pilote de Hamamatsu la saison prochaine.

Mais avant de prendre le départ de la dernière ligne droite du championnat, il a estimé qu’était venu le temps de s’expliquer et peut-être bien aussi de régler ses comptes avec l’ancien pilote Suzuki puisqu’en commençant par « Je ne me suis jamais caché, je ne me suis jamais retenu, je ne me suis jamais épargné, j’ai toujours pris tous les risques et me suis toujours donné à 100% », il répond bien entendu aux critiques de l’américain qui lui reprochait notamment de faire peu de tours et de passer sa vie au box.     

Il renvoie aussi allègrement la balle dans le camp de Suzuki qui, quelques jours plus tôt, a reconnu la mauvaise direction prise avec le moteur par l’intermédiaire de son team manager, Davide Brivio.

« Je ne me suis jamais caché, je ne me suis jamais retenu, je ne me suis jamais épargné, j’ai toujours pris tous les risques et me suis toujours donné à 100%, toujours, j’ai toujours essayé de comprendre, j’ai toujours essayé d’analyser tout, toujours à partir de points de vue différents, parce que la vérité n’est jamais d’un seul côté, j’ai appris au fil des années à encaisser en silence, doucement, avant j’étais beaucoup plus irritable et celui qui me connait bien le sais. Aujourd’hui j’attends que soit venu le temps de parler, alors je reste silencieux. Mais la vérité est que je n’ai pas dormi depuis longtemps, la vérité est que cette année a été difficile, et qu’elle le sera encore.

J’ai essayé de l’aimer dès les premiers moments, j’ai essayé de la faire tomber amoureuse de moi, j’ai essayé de la fâcher, de l’exciter, de la rendre jalouse et pendant un certain temps, je l’ai même détestée, mais rien n’a fonctionné, je ne savais pas comment la gérer et cela m’a rendu complètement fou. Mais elle est toujours là à m’attendre. Probablement qu’après quasiment une intense année de travail, nous avons identifié certains problèmes qui nous donnent une bouffée d’air frais. Nous attendons avec impatience le prochain championnat avec la volonté que 2018 nous donne les émotions que, malgré moi, nous n’avons pas pu vivre cette année. Je voulais simplement vous faire savoir que je n’abandonne pas, que je ne renonce pas et que je n’arrête jamais d’y croire ! « 

Non mi sono mai tirato indietro, non mi sono mai trattenuto , non mi sono mai risparmiato, ho sempre rischiato fino in fondo e dato tutto me stesso, sempre, ho sempre cercato di capire, ho sempre provato ad analizzare ogni cosa, sempre da punti di vista diversi, perché la ragione non sta mai solo da una parte, ho anche imparato negli anni a incassare in silenzio, piano piano, una volta ero molto più irruento, e chi mi conosce bene lo sa ? oggi aspetto che sia il tempo a parlare, per questo rimango zitto. Ma la verità è che non ho dormito per parecchio tempo, la verità è che quest’anno è stato difficile, e lo sarà ancora, veramente dura. Ho provato ad amarla dal primo momento, ho provato a farla innamorare, ho provato a sgridarla, a farla ingelosire, per momenti l’ho anche odiata, ma niente funzionava, non ho saputo come gestirla e questo mi ha mandato letteralmente fuori di testa. Ma lei è sempre lì che mi aspetta. Probabilmente dopo quasi un anno intenso di lavoro abbiamo individuato determinate problematiche che ci regalano una boccata d’aria fresca. Aspettiamo il prossimo campionato con la consapevolezza che il 2018 possa regalarci le emozioni che a mio malgrado quest’anno non è stato possibile farci vivere, volevo solo farvi sapere che io non mollo, che io non mi arrendo e non smetto mai di crederci! #maniac #ai29 (watch full video / link in bio)

Une publication partagée par Andrea Iannone (@andreaiannone) le1 Oct. 2017 à 13h05 PDT

 

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de