Valentino Rossi : « le cross était déjà sur ma liste noire »



En s’occasionnant une double fracture tibia péroné lors d’un entraînement en enduro peu avant le Grand Prix de Saint Marin, Valentino Rossi tirait un trait sur la course à un Championnat dont, à première vue, il n’était pas encore exclu.

Dès après l’annonce de sa chute, plusieurs voix s’élevaient pour lui reprocher sa manière de s’entraîner, estimant que le faire au guidon d’une moto était trop dangereux pendant la saison.

Malheureusement, comme il le rappelait à motorsport.com, en ne pouvant jamais s’entraîner sur les MotoGP, les pilotes ne disposent pas non plus de nombreuses solutions pour se préparer.  

« Le problème auquel nous sommes confrontés est le même que toujours : nous ne pouvons pas nous entraîner avec les MotoGP, nous devons donc le faire avec d’autres de disciplines différentes. Le cross était déjà sur ma liste noire, parce que nous nous sommes tous blessés : Morbidelli, moi et d’autres.

Cette randonnée je la fais avec mes amis quatre ou cinq fois par an depuis que j’ai 18 ans. Mais je ne la ferai probablement plus pendant la saison. Vous devez trouver un compromis car vous devez vous entraîner mais sur une moto, c’est toujours dangereux. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de