MotoGP Dani Pedrosa : « C’est devenu difficile de trouver des faiblesses à la Ducati »



Le Grand Prix du Japon se prépare et il lancera la dernière salve de cette saison de MotoGP qui doit encore trouver son roi. Depuis Aragon, la tendance veut que Marc Márquez conserve un sceptre acquis depuis l’an passé. Mais avec 16 points d’avance sur son challenger le plus direct, l’officiel Honda n’a pas trop le droit à l’erreur. Même s’il s’agit d’un pilote avec une Ducati. Car Pedrosa le précise : la Desmosedici n’est plus vraiment cette machine versatile qu’il côtoie depuis déjà 14 ans

Les observateurs s’accordent pour dire que la situation actuelle des rouges au championnat est autant dû au talent et à l’opiniâtreté d’Andrea Dovizioso qu’au progrès accomplit par Ducati sur sa moto. Sur cet aspect, l’officiel Honda Dani Pedrosa précise : « cette année, il est vraiment difficile de trouver les faiblesses de la Desmosedici. Tout le monde a pu constater qu’elle avait bien progressée. Elle est maintenant rapide aux essais et en course et sur différents types de circuit. Il est difficile de prédire si ça va continuer ainsi jusqu’à la fin de la saison ou pas ».

Une question essentielle car de la réponse dépendra la marge de manœuvre de Márquez d’ici la finale de Valence : « tous les pilotes peuvent jouer leur rôle car il y a des courses où certains vont pouvoir jouer le podium et d’autres vont être plus en difficulté. Ces scénarios peuvent coûter des points à Marc ».

Une conjoncture sensible qui ne manquera pas de faire resurgir le débat sur les consignes d’écurie…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de