Motegi, terrain de jeu espagnol



Pedrosa, Lorenzo, Marquez… Cela fait six ans que l’Espagne est invaincue sur le Grand Prix MotoGP du Japon. Le Twin Ring Motegi est ainsi l’une des pistes où la nation réussit le plus.

Il faut remonter à 2010 et la victoire de Casey Stoner pour ne pas entendre l’hymne espagnol à l’arrivée du Grand Prix MotoGP du Japon. Entre Dani Pedrosa (2011, 2012, 2015), Jorge Lorenzo (2013, 2014) et Marc Marquez (2016), les pilotes hispaniques ont depuis remporté toutes les éditions de l’épreuve. Ce week-end, avec un Marquez en quête du titre, un Pedrosa voulant s’accrocher, un Lorenzo désireux d’enfin gagner avec Ducati ou encore un Viñales prêt à tout pour rester dans la course, ils seront les favoris.

Il n’y a que deux autres circuits au calendrier où l’Espagne est invaincue depuis six ans : Le Mans (depuis 2012) et au Sachsenring (depuis 2010). Il y a d’ailleurs toujours eu au moins un vainqueur espagnol sur le week-end (toutes catégories confondues) depuis 2009. C’est pour l’instant le cas sur toutes les épreuves de cette année, excepté au Mugello lors du Grand Prix d’Italie.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de