Assen, MotoGP, course, réactions : Ben Spies, mais aussi Lorenzo, offrent un super anniversaire à Yamaha



Ben Spies, qui vient de remporter la première victoire de sa carrière en MotoGP, a mis fin au règne des quatre fantastiques (Lorenzo, Stoner, Pedrosa et Rossi), invaincus en Grand Prix depuis le 26 juillet 2009.

Il offre à Yamaha, non seulement, une victoire le week-end où la marque fêtait ses cinquante ans mais au-delà, il rassure également son team qui, pour la première fois cette année, s’est montrée réellement capable de mettre à mal le géant Honda.

Si Ben Spies a été intraitable tout au long de cette course, son équipier, Jorge Lorenzo a également été remarquable. Mis au tapis par Simoncelli dans le second virage, l’Espagnol est remonté sur la piste avec le couteau entre les dents et en alignant des tours très rapides, il a pu revenir jusqu’à la sixième place.

Ben Spies : « C’était bizarre parce que ça été une course assez facile et au final j’ai remporté la victoire. J’avais un bon feeling dès le début de la course et j’ai donc attaqué pour creuser l’écart. Quand j’étais à trois ou quatre secondes de Casey et qu’il essayait de me rattraper, j’avais encore un peu de réserve pour attaquer davantage et j’aurais donc pu aller plus vite si besoin.

Je suis très content de gagner ici ce week-end, avec les couleurs du 50ème anniversaire de Yamaha et beaucoup de monde qui regardait la course, notamment de grands pilotes et je pense que ça avait ajouté un peu de pression.

Maintenant les gens ne me demanderont plus ‘quand est-ce que vous allez remporter votre première course ?’ On me pose tout le temps cette question et maintenant je vais pouvoir me concentrer sur le développement de la moto pour l’an prochain et continuer à courir en me faisant plaisir ».

Jorge Lorenzo : « Bien sûr, Simoncelli ne veut pas me jeter hors de la piste, ce n’était pas son intention, mais je pense qu’il n’est pas très conscient des risques qu’il prend avec ces pneus. Je pensais qu’il avait appris du passé et de la polémique qu’il a créée avec Dani mais il est clair qu’il n’a pas appris. La bonne chose est que nous avons terminé en sixième position et que nous avons pris quelques points. J’ai été rapide avec un bon rythme. Le championnat maintenant se complique et nous devons sortir pour gagner des courses et aller vite. Nous apportons des changements à la moto qui l’améliorent au niveau de la stabilité au freinage. Je pense que nous pouvons aller au Mugello et être plus compétitif comme Ben l’a démontré aujourd’hui. Je veux le féliciter pour sa première victoire en GP et aussi remercier toute mon équipe qui a de nouveau travaillé très dur tout le week-end pour me donner une moto compétitive. « 

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de