#JapaneseGP : Lorenzo demande à Zarco d’arrêter de se croire derrière une console de jeu



Dans ce Grand Prix du Japon de haute volée qui a consacré un Dovizioso éblouissant au terme d’un duel étincelant avec un Márquez aveuglant de talent, tout le monde n’est pas tombé, à l’arrivée, dans les bras de l’un et de l’autre dans une rafraichissante liesse. Ainsi, pendant que DesmoDovi et MM93 s’étreignait, entre Lorenzo et Zarco, c’était la soupe à la grimace dans un box Tech3 où Por Fuera était allé chercher les excuses du Français après un contact au quatrième tour. En vain. Si bien que le Majorquin jure qu’il portera l’affaire devant la Commission de sécurité.

Virage neuf, quatrième tour. La bataille fait rage entre Lorenzo et Zarco pour le gain de la quatrième place que le pilote Tech3 arrache à l’officiel Ducati au terme d’une passe d’armes qui a amené un contact entre les duellistes du moment. Un fait qui a excédé le quintuple Champion du Monde qui lorgne sur la sixième place au général du double Champion du Monde Moto2 débutant cette saison en Moto2.

A la fin de la course, Lorenzo est allé voir Zarco pour lui arracher des excuses. Et il en a été pour ses frais : « tout le monde a vu ce qui s’est passé et ce n’est pas la première fois que ce genre de chose arrive avec lui cette saison. Deux ou trois pilotes ont déjà vécu ça avec lui. Il pilote comme s’il était derrière une console de jeu. Il fait comme s’il n’y avait personne à côté de lui. Il est très agressif et il vous oblige à quitter la piste. Je suis allé à son box pour en parler et le problème est qu’il ne comprend rien. Il ne changera pas son attitude alors qu’il doit se calmer. Quelqu’un doit lui dire de se calmer. Il est persuadé de bien faire et d’avoir raison. J’en parlerai à la prochaine Commission de sécurité ».

Pour Johann Zarco, il s’est agi d’un fait de course normale entre deux pilotes luttant pour une position. Par ailleurs, jugeant sa position à l’intérieur, il a gardé son avantage en gardant l’accélération. Et comme son adversaire a insisté, il y a eu contact…

Le constat ne sera donc pas amiable et, en Australie, on reparlera peut-être de ce dépassement. On rappellera que ce passage au Motegi n’a pas été celui espéré pour Lorenzo qui était venu chercher sa première victoire Ducati. Si une GP17 a effectivement triomphé, c’est bien celle de Dovizioso tandis que Petrucci, sur la GP17 Pramac a terminé troisième. Le Majorquin a dû se contenter de la sixième position tandis que le vendredi, il avait eu maille à partir avec Crutchlow dans un accident dont la responsabilité avait été attribuée à l’Espagnol par l’Anglais…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

     

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de