#AustralianGP Moto3 FP1: Bulega pour commencer et sur le sec



Une semaine après avoir bravé la pluie du Motegi, les protagonistes du Moto3 se retrouvaient sous les rafales de vent balayant le tracé de Phillip Island qui était le théâtre du quinzième rendez-vous du calendrier. Une échéance australienne sous une température de 15° pour le public, la piste devant se contenter de 12°. Mais, au moins, le bitume était sec, pour le plus grand soulagement d’un Joan Mir qui était passé complétement à côté de sa première balle de match pour le gain du championnat le week-end passé.

Une échéance nippone qui avait redonné espoir à un Fenati impérial revenu à 55 points de l’Espagnol du team Leopard. Maria Herrera était engagée à la place d’un Arenas blessé tandis que la rumeur donnait un McPhee devant absolument sortir un résultat ce dimanche sous peine de voir son avenir se brouiller sérieusement en vue de la saison 2018.

En 1’41.076, c’est Mir qui annonçait la couleur en montrant la première référence. Il l’améliorait dans la foulée en 1’39.939.  Héro au Japon, Bezzecchi refaisait parler de lui en prenant la troisième place au moment où Jorge Martin s’emparait des commandes en 1’39.555.

Fenati, Canet et Bastianini attendaient de voir s’écouler les dix premières minutes pour rejoindre leurs camarades de jeu, moment où Oettl prenait la seconde place avant de s’accrocher au virage 2 avec Darryn Binder, cinquième, heureusement sans conséquences, malgré une figure impressionnante. Martin s’ancrait aux commandes après vingt minutes d’exercice, grâce à son 1’39.128. Mais Bastianini décidait de prendre le relai en 1’39.075 avant d’aborder le dernier quart d’heure. Pour seulement cinq millièmes devant Mir.

La bonne surprise venait de Danilo, huitième, qui dominait son équipier et dernier vainqueur en date Fenati, seulement dix-septième. Il chutait même au rapide virage 11 à l’abord des cinq ultimes minutes. Celles-ci voyaient le clan KTM s’employer pour prendre le dessus. Bulega réussissait dans un premier temps avant de partir à la faute au virage 4, emmenant dans son élan l’infortuné Canet.

En 1’38.582, le pilote du team VR46 terminait en tête de cette entame australienne devant Bastianini, Sasaki, Mir et Bendsneyder. Antonelli, Martin, Bezzecchi, Migno et Guevara complétaient le top 10. Fenati était au-delà des vingt premiers et comptait déjà une chute. McPhee n’était que vingt-sixième. Loi était quinzième juste devant Danilo.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store