#AustralianGP J.1 : Lorenzo rate le top 10 et doute du nouveau carénage



Il ne reste plus que trois Grands Prix à Jorge Lorenzo pour éviter de connaître une saison à l’instar de celle de 2005, où il n’avait pas vaincu une seule fois durant une saison. Le temps presse donc, d’autant plus que l’occasion espérée pour vaincre est passée puisqu’il s’agissait clairement du Motegi. Pour ce Grand Prix d’Australie, ça part mal pour Por Fuera qui se retrouvé déjà hors du top 10. Ce qui lui a mis le doute sur le nouveau carénage avec lequel il travaille pourtant depuis six épreuves…

C’est un Jorge Lorenzo bougon qui en a fini avec son entame à Phillip Island. Huitième puis onzième, le Majorquin est loin de ses ambitions et voit son équipier Dovizioso en lice pour le titre pointer quatrième, aussi bien le matin que l’après-midi. Du coup, il envisage un changement radical pour la suite, pour faire face aux difficultés et, surtout, au vent… « J’ai deux problèmes » explique le quintuple titré. « L’adhérence et garder la roue avant au sol. J’ai aussi besoin de stabilité dans les virages. La moto ne tourne pas bien. C’est difficile de trouver les bons compromis dans les réglages ».

« Si le temps le permet samedi, c’est à dire s’il ne pleut pas, j’aimerais essayer la moto avec l’ancien carénage. On n’a pas de grosses phases d’accélération ici. Avec le vent, la moto est plus imprévisible avec le nouveau carénage qui nous apporte peut-être ici plus d’inconvénients que d’avantages. Peut-être que Dovizioso se sentait mieux, mais moi, je ne peux pas aller plus vite ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de