#AustralianGP, Moto2, Race : Oliveira, Binder, un doublé historique pour KTM



La météo s’étant remise sur soleil, les pilotes de la catégorie intermédiaire pouvait s’élancer en pneu slick avec une course déclarée sèche par la direction de course.

Pasini, un des hommes en forme du moment, s’élançait une fois de plus de la pole mais pourtant, ce n’est pas lui qui réussissait le hole shot.

En effet, c’est Miguel Oliveira qui était le plus prompt à réagir et il plaçait sa KTM aux commandes d’une course qu’au final, il n’allait jamais lâcher.

Le portugais, suivi de son équipier, le rookie Brad Binder et de Franco Morbidelli, ne s’attardaient pas avec le peloton puisqu’ils prenaient de suite la poudre d’escampette même si, derrière eux, Tom Lüthi semblait vouloir faire le forcing pour revenir sur les trois hommes mais sans grand succès. 

Il faut dire que le suisse n’aura guère eu facile lors de cette course puisqu’au second tour déjà, il était entravé dans sa remontée par la chute de Marcel Schrötter qui emportait d’ailleurs Pasini dans l’aventure.

La course se passait donc avec un Miguel Oliveira en incontestable leader et quelques beaux dépassements entre Morbidelli et Binder.

Malheureusement pour ces deux hommes, derrière, il y avait un pilote qui avait un rythme supérieur et qui ne se faisait pas prier pour revenir.

En effet, Takaaki Nakagami faisait le forcing et faisait même mieux que revenir puisqu’il parvenait même à passer aussi bien Morbidelli que Binder.

Mais on n’échappe jamais totalement à la météo australienne et à 4 tours de l’arrivée, des gouttes d’eau faisaient leur apparition.

Miguel Oliveira levait la main mais n’était pas suivi par la direction de course. Conscient de pouvoir faire le travail, Nakagami poussait tant et plus mais ce qui devait arriver arriva et le japonais sortait de la piste laissant ainsi un boulevard à KTM pour placer sa première victoire et mieux encore, son premier doublé puisque Binder termine finalement second devant Morbidelli. Après six podiums, Miguel Oliveira arrache enfin sa première victoire en Moto2.

La mauvaise opération du jour est bien entendu celle réalisée par Tom Lüthi puisque le suisse n’a pu faire mieux que la dixième place. Il accuse désormais un retard de 29 points au championnat.     

On soulignera la bonne prestation de Jesko Raffin, quatrième, mais aussi de Xavi Vierge, cinquième.  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook    

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments