Lorenzo : « Dovizioso n’a jamais gagné nettement…on doit améliorer la moto »



Lors de son arrivée chez Ducati, Jeremy Burgess, l’ancien chef mécanicien de Valentino Rossi, avait déclaré qu’un des soucis chez Ducati était qu’on préférait contempler ses victoires plutôt que d’analyser ses défaites.

Aujourd’hui, l’organigramme Ducati a changé, notamment avec l’arrivée de Gigi Dall’Igna et on peut espérer qu’il y ait également eu du changement du côté des mentalités car si cela faisait longtemps que Bologne n’avait plus gagné autant de courses dans la même saison, celle d’hier à Philip Island a démontré de grandes lacunes.

En effet, la première Ducati (une 2016) est celle de Redding en onzième position tandis que les officielles pointent à la treizième (Dovizioso), la quinzième (Lorenzo) et la vingt et unième places (Petrucci).

Pour Jorge Lorenzo, il n’existe aucun doute quant au fait que la Desmosedici doit encore énormément progresser et il en veut pour preuve le fait que malgré ses cinq victoires, son équipier n’a jamais su gagner nettement, avec un boulevard d’avance.     

« Je me sens mieux que samedi mais malheureusement la moto était impossible à piloter hier. Nous sommes revenus à l’ancien set-up mais cela n’a servi à rien. Je suis resté avec Dovi et Pedrosa pendant quelques tours puis la gomme a disparu, ce n’est pas ce que nous voulons. Cette piste était compliquée pour Ducati et les prestations de Petrucci et d’Andrea le démontrent.

Une chose est claire, sans son retrait de la course à Silverstone, cela ferait déjà longtemps que le Championnat serait plié. Dovizioso a gagné des courses grâce à de grandes stratégies, mais il n’a jamais obtenu un succès net avec 10 secondes d’avance. Nous devons énormément nous améliorer pour l’année prochaine et fabriquer une moto qui tourne plus. A Sepang, les choses devraient aller mieux enfin je l’espère puisque d’habitude, il s’agit d’un circuit adapté à Ducati. »

Depuis l’arrivée de Valentino Rossi, les choses ont certainement grandement changé mais au centre des débats, on retrouve toujours la même chose qui se résume en une phrase… la Ducati ne tourne pas !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : Marca

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de

Facebook

Nouvelles Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store