#MalaysianGP, Marquez (samedi) : « Notre rythme n'est pas mauvais »



Septième en Q2 après une chute, Marc Marquez n’a pas passé un samedi idéal. Mais l’Espagnol n’est pas abattu, et garde confiance pour le moment M du week-end : la course.

Marc Marquez prendra le départ du Grand Prix MotoGP de Malaisie depuis le septième rang de la grille : sa pire performance en qualification depuis le Mugello 2015. Pas habitué à ne pas être sur l’une des deux premières lignes, le pilote Honda a passé un samedi difficile. « Ce matin nous avons fait une petite erreur dans les réglages, et étions un peu perdus. Ensuite nous avons réglé les choses et je me sentais très bien sur la moto en FP4, mais en qualif’ je suis tombé lors de mon premier run, ce qui a complètement changé nos plans. Je devais prendre ma deuxième moto mais ne me sentais pas super dessus, alors j’ai fait un tour bon mais sans plus. »

Leader du championnat, l’officiel Repsol relativise : « Nous ne sommes pas satisfaits mais pas non plus abattus, car notre rythme n’est pas mauvais. Nous ne sommes pas au mieux pour l’instant, mais je pense que notre rythme de course est meilleur que ma position sur la grille. » Rappelons que selon son résultat, il pourrait être sacré champion une fois le drapeau à damiers de Sepang passé (lire ici).

Mais comme souvent, la dernière manche asiatique est difficile à pronostiquer. « Demain nous allons essayer de faire une bonne course. Ce ne sera pas facile parce qu’ici, chaque fois que vous roulerez le feeling est différent. Cela dépend de la température, de s’il pleut ou non… alors nous verrons comme cela se présentera demain et ferons de notre mieux, comme toujours. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de