#MalaysianGP, Moto2 : Oliveira facile, Morbidelli champion du monde



Franco Morbidelli est le nouveau champion du monde Moto2. À Sepang, l’Italien n’a cependant pu célébrer son titre avec une victoire, ravie par Miguel Oliveira.

La lutte pour le titre de champion du monde Moto2 s’est finalement achevée samedi après-midi. Tombé lors des qualifications, Thomas Lüthi s’est fracturé la cheville et a été contraint de déclarer forfait ce dimanche. Franco Morbidelli était donc assuré de succéder à Johann Zarco avant même de prendre le départ du Grand Prix de Malaisie. Un titre mérité pour l’Italien, le premier à le décrocher en catégorie intermédiaire depuis Marco Simoncelli en 2008.

Le pilote Estrella Galicia aurait sans doute aimé parfaire sa journée en gagnant une neuvième fois cette saison. Il n’y avait cependant rien à faire face à Miguel Oliveira : vainqueur le week-end dernier à Phillip Island, le Portugais a offert à KTM un deuxième succès de rang. Personne n’a pu rivaliser avec celui qui, profitant de la chute d’Alex Marquez, s’est assuré de la troisième place du classement final.

Comme en Australie, on a eu droit à un doublé KTM sur le podium puisque Brad Binder a su triompher de Morbidelli dans son duel pour la place de second. Quatrième, Mattia Pasini a su profiter de l’arrivée des gouttes de pluie pour prendre des risques et battre son compatriote Francesco Bagnaia, cinquième. Longtemps dans le top-5, Fabio Quartararo a finalement passé l’arrivée septième derrière Hafizh Syahrin, qui roulait à domicile.

Au classement général, les quatre premières places sont fixées : Franco Morbidelli devant Tom Lüthi, Miguel Oliveira et Alex Marquez. La cinquième sera elle dispute entre Bagnaia et Pasini : 13 points les séparent. Le résultat de Fabio Quartararo lui permet de rentrer dans le top-15, à une épreuve de la fin du championnat.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de