« Douleur terrible » : blessé, Lüthi pourrait manquer Valencia



C’est la mauvaise nouvelle du jour : tombé lors des qualifications à Sepang, Thomas Lüthi s’est fracturé la cheville gauche. Le Suisse pourrait manquer à l’appel du dernier Grand Prix Moto2, ainsi que des premiers tests MotoGP. 

« Nous exerçons un métier difficile, je suis vraiment désolé » : tels ont été les premiers mots de Thomas Lüthi à la presse au lendemain de son accident à Sepang. À terre le samedi en qualif’, il s’est relevé avec le pied gauche touché et un gros choc à la tête. Les examens médicaux ont révélé un fracture de la cheville ; plâtré, il n’a pas été autorisé à prendre le départ du Grand Prix de Malaisie.

Le Suisse laissait ainsi le titre à son rival Franco Morbidelli, lequel lui adressait ses voeux de bon rétablissement. Car tant qu’il n’est pas rentré en Europe pour de nouveaux examens, Lüthi ne peut savoir la durée de son indisponibilité. Sera-t-il à Valencia pour la finale du championnat du monde ? Pas sûr. Le Grand Prix du Japon aurait alors été le dernier de ses sept ans de carrière en Moto2.

« Je n’espérais pas terminer le championnat de cette manière, explique le pilote CarXpert. J’étais décidé à jouer ma carte jusqu’au bout, je me sentais bien. Dans le virage n°2, il y a eu une très légère glissade, la moto était un peu plus penchée que normalement et quand j’ai remis les gaz, il y a eu ce highside. Le choc a été violent, mais je n’ai jamais perdu connaissance. En revanche, la douleur au pied est terrible, je n’ai quasi pas dormi de toute la nuit. Bravo à Franco Morbidelli pour son titre et j’espère être de retour le plus rapidement possible. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Photo : screen by Marca

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de