#MalaysianGP : VDM à une place des points !



Remplaçant de Jonas Folger à Sepang, Michael Van der Mark s’est classé seizième, à moins de six secondes du premier point marqué par Cal Crutchlow.

Appelé par Yamaha pour remplacer Valentino Rossi en Aragon, Michael Van der Mark n’avait finalement pas pu tourner la poignée de la M1 officielle. Le Néerlandais a donc fait ses premiers pas en MotoGP lors du Grand Prix de Malaisie, sur une piste de Sepang qu’il connaissait et où il roulait chez Tech3 à la place de Jonas Folger, toujours souffrant d’un virus (epstein barr).

Après être passé sous la barre des 2’02 en FP3 (2’01.984), VDM n’a pu améliorer en Q1 (2’02.376) et prenaient donc le départ depuis la vingt-deuxième et dernière place de la grille. En course, le pilote Yamaha a su rester sur ses roues et éviter les chutes. Seizième à l’arrivée, il est passé au drapeau à damiers 5,692 secondes après Cal Crutchlow, pointé quinzième. Pas exceptionnel, mais pas mal non plus – d’autant plus au regard des conditions particulières, de la course comme du week-end !

« Je suis vraiment content du résultat. L’équipe et moi avons considérablement changé la moto par rapport au vendredi quand c’était mouillé, et nous avons pris un tendre pour l’arrière. J’ai pris un bon départ, la première moitié du GP s’est déroulée de manière très positive en suivant les gars devant moi. Je me suis battu avec beaucoup de pilotes. Je suis satisfait de ma performance, même si je ne l’étais pas complètement de la moto, mais ce n’était que ma deuxième fois sur la M1 sous la pluie. Me battre pour les points et suivre Maverick était incroyable. Quand ça a séché, j’ai lutté un peu plus que lui, pourtant je pouvais tenir un rythme similaire. J’ai manqué un peu de confiance dans les virages, sinon, j’aurais peut-être pu rester avec le grand groupe devant moi. J’espérais les rattraper avec Maverick, mais je voulais aussi finir la course. »

Folger sera-t-il ou non à Valencia, telle est la question. Si l’Allemand venait à manquer à l’appel, Van der Mark pourrait être rappelé puisque la dernière manche du WSBK se dispute le 4 novembre à Losail, alors que la course espagnole se déroule une semaine plus tard.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de