#MalaysianGP, Rins : de meilleure qualif' à drapeau noir



Alex Rins aurait pu se battre pour une belle place d’honneur à Sepang. Le pilote Suzuki est malheureusement tombé deux fois, avant d’être disqualifié.

Après ses deux résultats dans le top-10 au Japon (5ème) et en Australie (8ème), Alex Rins espérait poursuivre sur sa lancée en Malaisie. L’Espagnol en avait d’ailleurs emprunté le chemin samedi, en prenant la huitième place sur la grille – la meilleure qualification MotoGP de sa carrière. La suite n’a malheureusement pas été aussi positive.

« Je me suis concentré sur mon départ et j’ai essayé de m’accrocher au groupe de tête, explique Rins. J’ai gagné deux places dans le premier tour et j’étais bien positionné, mais je ne me sentais pas super à l’aise sur le mouillé. » Il se battait alors pour une place de sixième. La suite : une chute de l’avant au premier virage. Reparti dernier, il est à nouveau tombé puis est rentré au box afin de changer de GSX-RR. Mais dans sa fougue et sa combativité, Alex a emprunté un léger raccourci entre ses passages aux stands, et n’a ainsi pas bouclé un tour entier. Conséquence : drapeau noir.

Le pilote Suzuki veut néanmoins relativiser : « Ce fut un bon week-end, avec de la progression et une bonne place en qualif’. L’important est que nous continuons à prendre de l’expérience. Ce week-end est positif parce que j’ai pu apprendre des autres. Il faudra continuer ce bon travail à Valencia. » Actuel dix-septième au classement du championnat, il devra défendre sa position face à Loris Baz, classé un point derrière.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de