MotoGP Franco Morbidelli : « Je peux apprendre de Lüthi »



C’est déjà mission accomplie pour un Franco Morbidelli qui se présentera à Valence, le week-end prochain, pour son ultime représentation en Moto2. Une catégorie qu’il va quitter la tête haute et couronnée avant de rejoindre un MotoGP qu’il découvrira dès le lendemain de la dernière représentation de l’année. Ses couleurs seront toujours celles du Marc VDS Racing, mais sa moto sera une Honda RC213V qui ne se donne pas à tout le monde. Le protégé de Valentino Rossi fera équipe en 2018 avec celui qui lui a contesté le titre, Tom Lüthi. Un compagnon de route plus qu’un rival interne si l’on en juge par les propos d l’Italo-brésilien.

Franco Morbidelli est connu pour être « relax », un stoïcisme et une force intérieure qui canalise, à 22 ans, toute la pression qui ne manque jamais de s’imposer à vous lorsque vous évoluez au plus haut niveau de la compétition. Une attitude que la prochaine échéance du MotoGP n’ébranlera pas, si l’on en juge par la première approche de l’obstacle faite par le nouveau titré en Moto2 : « ce sera intéressant » lâche-t-il calmement.

« Ce sera aussi intéressant parce que j’aurais Tom Lüthi comme équipier. J’essaierai de profiter de ses compétences. Je pourrais regarder ses datas et voir ainsi comment il roule. Je peux apprendre de lui. Il a beaucoup d’expérience. Tom est en Championnat du Monde depuis des années ». En MotoGP, il retrouvera aussi celui à qui il a succédé : Johann Zarco… « C’est un grand pilote avec beaucoup de talent. C’est aussi une bonne personne. On se connaît depuis l’enfance et je l’apprécie autant comme homme que comme pilote. C’est pour ça que j’espère faire les choses aussi bien que lui ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de