Titre 2012 : Pedrosa y pense encore…



En 2012, Dani Pedrosa était passé à quelques points du titre de champion du monde MotoGP. Cinq ans plus tard, l’Espagnol confie qu’il y pense encore…

« Je pense que c’était en 2012, lorsque j’ai été sur le point de remporter le titre MotoGP. J’ai été très fort dans les dernières courses et j’y ai pris du plaisir, mais j’ai chuté en Australie et j’y ai perdu le titre. Jorge est tombé à la course suivante, que j’ai gagnée. Donc sans ma chute à Phillip Island, je serais devenu champion du monde MotoGP. »

Cinq ans plus tard, Dani Pedrosa y pense encore et toujours. Interrogé, lors de la tournée outre-mer, par un fan qui souhaitait revenir sur le moment le plus particulier de sa carrière (à la fois plaisant et difficile), l’Espagnol a sélectionné celui-ci parmi ceux de ses dix-sept années de championnat du monde. Revenons un instant en arrière pour mieux comprendre de quoi il s’agit :

Nous sommes en octobre 2012, il reste 2 Grands Prix à disputer et Jorge Lorenzo mène le championnat avec 23 points d’avance sur Dani Pedrosa. Ce-dernier chute en Australie alors qu’il était parti en tête, laissant la couronne à son adversaire (deuxième de la course). Mais le pilote Yamaha tombe à son tour à Valencia, tandis que Dani s’impose. Pedrosa passe donc à 18 longueurs du titre ; le reste est mathématique : s’il n’avait pas fauté à Phillip Island, DP26 aurait (sans doute) décroché la couronne suprême qui risque de manquer à son palmarès.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de