Redding à contre-courant : « Passer de la Ducati à l’Aprilia ne sera pas un gros problème »



La saison prochaine, Ducati Pramac accueillera Jack Miller dans ses rangs et par conséquent, il était devenu obligatoire pour Scott Redding de se trouver un nouvel employeur, ce qu’il a fait en remplaçant Sam Lowes chez Aprilia.

Dès lors, à Valence, le britannique découvrira une nouvelle machine, chose qui n’a pas l’air de l’effrayer outre mesure !   

« C’est une moto différente, mais elle a aussi deux roues, une vanne papillon, une électronique et ainsi de suite. Ce sont les mêmes composants. Je pense que changer de style de pilotage avec une autre moto n’est pas le plus gros problème, et les styles de pilotage ne diffèrent pas beaucoup entre les motos.

Chaque moto est différente, mais c’est plus une histoire de sensations, de contrôle de la moto, de comment appréhender les glissades de la roue arrière, de comportement au freinage et de contrôle du gaz pour faire la différence. J’ai entendu dire que la moto fonctionne bien, qu’elle manque de puissance, qu’elle n’accélère pas assez vite, mais ce n’est pas dramatique de trouver un peu plus de puissance. »

On se souvient pourtant des difficultés qu’ont pu rencontrer Rossi et Lorenzo sur la Ducati ou même, dans le sens inverse, Iannone sur la Suzuki ou Crutchlow sur la Honda. Les précédents ne manquent donc pas mais bien entendu, nous souhaitons au britannique la plus prompte prise en main possible.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de