Bridgestone ouvre une enquête après les déconvenues d’Assen



Bridgestone a lancé une enquête après le Grand Prix des Pays-Bas. Pendant la course, plusieurs pilotes ont eu des soucis d’usure de pneus prématurée. Valentino Rossi et Ben Spies en ont payé les frais.

Le premier a été contraint de repasser par les stands après qu’un morceau de gomme se soit arraché sur sa roue avant. Le second a loupé le podium et fini la course à l’agonie. Le manufacturier japonais a mis en cause la température de la piste qui était deux fois supérieures par rapport à 2011 (40 degrés en 2012 contre seulement 20° en 2011). Les haut-responsables de Bridgestone ont déclaré qu’une enquête a été ouverte et que des réponses seront apportées dès le week-end prochain, pour le Grand Prix d’Allemagne.

Hiroshi Yamada, responsable du département compétition

« Je suis désolé que certains coureurs aient connu des problèmes de pneus pendant la course. Nous étudions actuellement la question et feront un rapport aux équipes avec nos conclusions à la prochaine course. »

Shinichi Yamashita, ingénieur responsable du développement des pneumatiques

« La course s’est déroulée sur un bon rythme malgré les températures élevées. Les pilotes sont partis avec un pneu dur à l’avant. Sept pilotes ont choisi le pneu le plus soft à l’arrière. Malheureusement quelques coureurs ont connu un problème avec leur pneu arrière aujourd’hui et nous nous excusons sincèrement. Nous avons commencé une enquête approfondie sur la question et je vais personnellement prendre les pneus touchés et rentrer au centre technique du Japon, où ils feront l’objet d’une analyse détaillée pour déterminer la cause de ce problème. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous nous sur Facebook

Source : Crash

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de