Moto3, Romano Fenati : « Je suis passé d’un cirque médiatique à un team familial »



En 2016, lorsque le team Sky VR46 a annoncé en plein milieu du Grand Prix d’Autriche qu’il en avait terminé avec son pilote phare Romano Fenati, on a craint pour la suite de la carrière du bouillant Fenny5. Sans guidon, ses rêves de Moto2 consumées, l’Italien disparaissait brutalement du paysage. Un an après, la rédemption est totale…

Pour réussir, il faut parfois prendre des chemins de traverse. Regardez Maverick Viñales : après avoir claqué la porte Honda en Moto3, il s’est refait une santé sur une KTM pour confirmer qu’il était bien l’espoir sur lequel il fallait parier. Un saut dans l’inconnu qu’a partagé Romano Fenati qui s’est brouillé avec les hommes de l’icône Valentino Rossi. Depuis, l’Italien s’est renforcé.

Son bilan 2017 parle pour lui. Trois victoires, cinq fois classé deuxième et le titre de vice-champion du monde sur une Honda du team de Mirko et Giancarlo Cecchini. Le voilà, avant Valence, à la tête de 232 points alors que les pilotes du VR46 que sont Migno et Bulega en réunissent à deux 199…  

Mieux, Fenati ira, en 2018, en Moto2. Il n’aura donc perdu qu’un an dans son plan de carrière, ce qui n’est pas rédhibitoire lorsque l’on affiche 21 ans. Et ce sera toujours sous les couleurs de la structure Marinelli Rivacold Snipers. Un ensemble au sein duquel il se sent bien, et bien mieux même que dans le précédent. Il explique ainsi pourquoi… « Chez Cecchini, je suis à présent dans une vraie structure familiale. L’an dernier, c’était plus un cirque médiatique » …

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de