#ValenciaGP J.1 : Dovizioso devant Márquez mais aussi réaliste



Ce week-end se jouera le titre mondial MotoGP entre Marc Márquez et Andrea Dovizioso. Or, au terme de ce vendredi de cet ultime joute à Valence, c’est l’officiel Ducati qui vire devant son rival à la Honda, qui, en plus, a chuté. Mais DesmoDovi ne s’enflamme pas. Et il explique clairement pourquoi….

Un équipier Lorenzo en tête, un Dani Pedrosa second et une troisième place à 0.309 secondes du leader du jour tandis que son rival pour la couronne est sixième… Vu comme ça, le vendredi de Dovi est du pain béni. Mais c’est en fait plus compliqué que ça… « La situation est qu’en fait les Honda officielles ont un très bon rythme en pneus usés. Elles sont les plus rapides dans ces conditions ». Or, c’est justement dans cette configuration qu’il faut exceller sur un tourniquet à arpenter trente fois.

« On s’attendait à ce que Dani et Marc soient rapides. On n’est pas surpris. Je suis quand même content de ma position au classement. On a fait du non travail, mais c’est encore insuffisant. Je ne peux pas piloter comme je veux. Il faut se concentrer là-dessus. Il faut être régulier ici. Or je n’arrive pas à être fluide dans mon pilotage. La moto n’entre pas comme il faut au point de corde et comme je n’ai pas la bonne ligne, la sortie du virage est affectée ».   

« Ce ne sera pas simple à résoudre, mais on va essayer ». Ceci dit, Dovizioso est resté sur ses roues alors que Márquez a subi sa 26ème chute de l’année. Mais même là… « Marc est beaucoup tombé dans sa carrière. Et notamment cette saison. Je ne pense pas que cet accident ait une influence sur le reste du week-end. Bien sûr, ce n’est pas l’idéal. Mais son rythme en configuration course reste très rapide ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de