#ValenciaGP, Dovizioso : « c’était presqu’impossible… c’est toujours pareil »



Andrea Dovizioso doit gagner s’il veut espérer être champion du monde demain à Valence mais l’affaire semble plutôt mal engagée puisqu’à l’issue de la qualification, il occupe une peu séduisante neuvième place.

Une position qui n’arrange pas l’italien mais qui pourtant reste extrêmement philosophe. La situation est presqu’impossible mais elle l’était déjà avant d’arriver à Valence.

Il lui reste un warm-up pour s’améliorer. Ensuite, il s’agira de prendre un meilleur départ qu’en Australie et espérer que quelque chose d’inattendu se produise.

« C’était presqu’impossible avant d’arriver ici et c’est toujours pareil. Mais il demeure toujours le « presque », alors nous essayerons jusqu’au bout, même si les choses inattendues ne se produisent pas. Nous ne sommes pas parmi les plus rapides, mais nous travaillons dur à chaque séance pour améliorer ma fluidité. L’après-midi nous avons fait un pas en avant et je pense que notre rythme peut être celui d’un podium, mais il y en a tellement qui ont un bon rythme, donc en 30 tours tout peut arriver. Nous savions que ce serait difficile, mais tout reste à écrire.

L’important est d’essayer de se battre pour le podium et de ne pas penser au championnat. Marquez est sûrement très rapide, mais je suis aussi Pedrosa, Lorenzo et Zarco. Je crois aussi que Iannone sera dans le coup. Nous sommes donc vraiment nombreux. Pour l’instant ce n’était pas un week-end facile, mais on n’abandonne pas. Peut-être que je pilote encore un peu trop agressivement, ce qui n’est pas le top dans l’optique de la course, donc nous devons encore travailler. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de