MotoGP : Pour ce titre 2017, Márquez y a laissé des plumes… Et des cheveux !



La saison 2017 est terminée et il est temps pour les protagonistes d’une course au titre à rebondissements de nous en livrer les secrets et autres anecdotes. En premier de cordée comme en leader du classement général, Marc Márquez s’est lancé dans cette confession étonnante qui montre à quel point cette campagne a été éprouvante. L’officiel Honda avoue ainsi y avoir laissé des plumes… Ou plus exactement des cheveux !

Ce sixième titre de carrière, Marc est allé le chercher. Après les six premières courses, il avait abandonné par deux fois sur chute et il ne comptait que deux podiums, ce qui le mettait à 37 points du leader d’alors : Maverick Viñales. Une période tendue qui a eu des conséquences… « cette année a été vraiment dure, avec pas mal de hauts et de bas. Des moments compliqués et d’autres bien meilleurs » commente le quadruple couronné en MotoGP.

« La première partie de la saison a été difficile. Après Barcelone, j’étais chez ma coiffeuse et elle m’a dit : « qu’est-ce qui vous arrive, vous perdrez vos cheveux ! » Je n’y croyais pas, mais c’était bien vrai. A 24 ans et alors que mon grand-père et mon père ont leurs cheveux ! Je suis allé voir la clinique mobile et ils m’ont dit que je devais changer mon approche de la course car il y avait trop de tension en moi. Je souris tout le temps, mais au fond de moi-même, je reste un humain et la tension est toujours là, je suis très nerveux ».

« C’est après Le Mans que nous avons décidé de changer notre approche et les sensations sur la moto. J’ai dit à mon manager Emilio Alzamora et à mon entraîneur Jose Luis Martinez que je n’éprouvais plus de plaisir sur la moto, que je la pilotais parce que je le devais. On a changé notre mentalité, on a cherché comment s’amuser avec la moto et ensuite on a travaillé sur les résultats. On a fait de gros changements sur la Honda et j’ai commencé à retrouver du plaisir ».   

« On a aussi travaillé dur durant les tests, à chaque fois, on faisait plus de 100 tours. Et on a trouvé la façon de nous amuser avec la moto. La seconde partie de la saison a ensuite été parfaite ». Et pour cause : onze courses marquées par neuf podiums et cinq victoires ! Le travail mental est donc bel et bien essentiel à ce niveau de la compétition. Demandez donc à Andrea Dovizioso ce qu’il en pense !

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de